Russie, Les prisonniers d’opinion Ian Sidorov et Vladislav Mordassov sont libres

Russie prisonnier d'opinion

Le tribunal municipal de Dimitrovgrad a rejeté la demande des autorités pénitentiaires qui cherchaient à soumettre le militant en faveur des droits humains Ian Sidorov à trois ans de mise à l’épreuve dans des conditions difficiles au moment de sa libération le mercredi 3 novembre.

« C’est une grande victoire indéniable pour Ian Sidorov, et pour toutes les personnes qui l’ont soutenu tout au long de ces quatre années de détention à caractère politique. Nous saluons la décision du tribunal qui a rejeté cette tentative déplorable d’imposer de nouvelles restrictions à la liberté de Ian Sidorov, il faut que cela sonne la fin de la série d’injustices auxquelles il a été soumis, a déclaré Natalia Zviaguina, directrice du bureau d’Amnesty International à Moscou.

« Ian Sidorov n’aurait jamais dû être emprisonné. Cet homme est un prisonnier d’opinion, qui a enduré des années de punitions pour avoir exercé pacifiquement son droit à la liberté d’expression et de réunion. »

« Cet homme est un prisonnier d’opinion, qui a enduré des années de punitions pour avoir exercé pacifiquement son droit à la liberté d’expression et de réunion »

Complément d’information

Le 2 novembre, le tribunal municipal de Dimitrovgrad a rejeté la demande des autorités de la colonie pénitentiaire IK-10, où Ian Sidorov a purgé deux années de sa peine, de lui imposer une période de mise à l’épreuve de trois ans.

En octobre 2019, Ian Sidorov et son ami Vladislav Mordassov ont été reconnus coupables de « tentative d’organisation de troubles de masse ». Ils avaient tous les deux passé près de deux ans en détention provisoire. Ils ont été condamnés chacun à plus de six ans de détention pour avoir organisé une manifestation pacifique en novembre 2017 en soutien aux dizaines d’habitant·e·s de Rostov-sur-le-Don, dans le sud de la Russie, qui avaient perdu leur logement dans des incendies de grande ampleur. Leurs sentences ont par la suite été réduites à quatre ans en cassation.

Ian Sidorov et Vladislav Mordassov ont été libérés le 3 novembre 2021.

Toutes les infos
Toutes les actions
2021 - Amnesty International Belgique N° BCE 0418 308 144 - Crédits - Charte vie privée
Made by Spade + Nursit