Communiqué de presse

Russie. Une décision va bientôt être rendue dans le procès pour l’exemple d’un cinéaste et d’un militant ukrainiens

Le tribunal militaire de la ville russe de Rostov-sur-le-Don doit rendre son verdict le 25 août dans l’affaire du procès controversé du réalisateur Oleg Sentsov et du militant écologiste et antifasciste Alexandre Koltchenko, tous deux ukrainiens.

Amnesty International a observé le procès et elle sera présente demain dans la salle d’audience quand le verdict sera prononcé. Les deux hommes ont fait l’objet d’un procès inéquitable pour des chefs de « terrorisme » liés à leur opposition à l’occupation de la Crimée par la Russie. Les procureurs ont requis de longues peines d’emprisonnement : 23 ans pour Oleg Sentsov et 12 ans pour Alexandre Koltchenko.

Ce procès militaire a été entaché par de nombreuses irrégularités ; notamment des révélations ont fait état du recours choquant à la torture et à d’autres mauvais traitements pour obtenir des témoignages.

Amnesty International a déjà demandé que les deux hommes soient jugés par un tribunal civil selon la législation ukrainienne, comme l’exige le droit international humanitaire. Elle a aussi demandé aux autorités russes d’enquêter sur toutes les allégations de torture et d’autres mauvais traitements infligés aux accusés et à des témoins dans cette affaire.

Pour en savoir plus sur ce procès, consultez :
« Le système ne pardonne pas » - Des militants criméens traînés devant un tribunal militaire russe
Russie. Un cinéaste et un militant ukrainiens jugés pour terrorisme

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Actions liées