Communiqué de presse

Russie. Une décision va bientôt être rendue dans le procès pour l’exemple d’un cinéaste et d’un militant ukrainiens

Le tribunal militaire de la ville russe de Rostov-sur-le-Don doit rendre son verdict le 25 août dans l’affaire du procès controversé du réalisateur Oleg Sentsov et du militant écologiste et antifasciste Alexandre Koltchenko, tous deux ukrainiens.

Amnesty International a observé le procès et elle sera présente demain dans la salle d’audience quand le verdict sera prononcé. Les deux hommes ont fait l’objet d’un procès inéquitable pour des chefs de « terrorisme » liés à leur opposition à l’occupation de la Crimée par la Russie. Les procureurs ont requis de longues peines d’emprisonnement : 23 ans pour Oleg Sentsov et 12 ans pour Alexandre Koltchenko.

Ce procès militaire a été entaché par de nombreuses irrégularités ; notamment des révélations ont fait état du recours choquant à la torture et à d’autres mauvais traitements pour obtenir des témoignages.

Amnesty International a déjà demandé que les deux hommes soient jugés par un tribunal civil selon la législation ukrainienne, comme l’exige le droit international humanitaire. Elle a aussi demandé aux autorités russes d’enquêter sur toutes les allégations de torture et d’autres mauvais traitements infligés aux accusés et à des témoins dans cette affaire.

Pour en savoir plus sur ce procès, consultez :
« Le système ne pardonne pas » - Des militants criméens traînés devant un tribunal militaire russe
Russie. Un cinéaste et un militant ukrainiens jugés pour terrorisme

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Actions liées

Fermez Guantánamo !

Cette prison de haute sécurité est devenue le symbole de violations massives de droits humains telles que la torture et les détentions illégales. Il est temps de la fermer : signez la pétition !