RWANDA : Entrée en fonction du président Kagamé - l’occasion de renforcer la protection des droits humains

Index AI : AFR 47/013/2003
ÉFAI

Vendredi 12 septembre 2003

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

Amnesty International a invité le président Kagamé, vainqueur de l’élection présidentielle du 25 août 2003, qui a prêté serment ce vendredi 12 septembre 2003, à garantir à tous les Rwandais le respect de leurs droits fondamentaux.

« Le président Kagamé devrait user du mandat qui lui a été confié pour garantir à tous les Rwandais, ainsi qu’à tous les secteurs de la société, la liberté d’exprimer leurs opinions, en particulier dans le cadre de la campagne en cours pour les élections législatives prévues du 29 septembre au 2 octobre », a déclaré l’organisation.

Amnesty International salue les mesures positives prises par le gouvernement actuel dans la période de transition qui a suivi le génocide. « L’adoption d’une nouvelle constitution, l’introduction de lois concernant la réglementation de la vie politique et le déroulement de l’élection présidentielle ont constitué des avancées significatives. »

La grande majorité des Rwandais a pris part de façon pacifique au scrutin en vue de l’élection du président le 25 août. Toutefois, les Rwandais n’ont pas tous pu exercer pleinement leurs droits civils et politiques au cours des derniers mois de la période de transition après le génocide au Rwanda.

Dans la période qui a précédé le référendum sur la constitution, et de façon plus significative au cours du scrutin présidentiel, les observateurs chargés de veiller au bon déroulement des élections ont relevé un certain nombre de faits, allant des actes de harcèlement et d’intimidation jusqu’à l’arrestation et la « disparition » de membres de l’opposition politique. Il serait regrettable que des allégations de même nature viennent entacher la campagne législative en cours et le scrutin à venir.

Amnesty International lance un appel pour que soit menée, en toute transparence, une enquête sur tous les actes de harcèlement et d’intimidation ainsi que sur les arrestations de membres présumés de l’opposition politique.

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Actions liées

Marathon 2017 : SIGNEZ POUR LES DÉFENSEURS DES DROITS HUMAINS

Cette année, les 10 individus en danger du Marathon des lettres sont des défenseurs des droits humains. Ils ont tous besoin de votre aide. Nous vous proposons de signer pour eux, en un seul clic.