Salil Shetty — Un nouveau secrétaire général à la tête d’Amnesty International

Le nouveau dirigeant d’Amnesty International engage les gouvernements à respecter les droits des personnes les plus vulnérables

Your browser does not have the necessary plugin to display this content.

JPEG - 89.7 ko
Salil Shetty est un spécialiste renommé de la pauvreté et des droits humains © Amnesty International

Salil Shetty, le nouveau secrétaire général d’Amnesty International, a commencé ce jeudi 1er juillet sa première journée complète dans ses nouvelles fonctions en s’engageant à faire tout ce qui est en son pouvoir pour que les gouvernements respectent les droits des groupes les plus pauvres et les plus vulnérables de la planète.

« L’occasion qui m’est donnée de diriger ce mouvement dans sa lutte pour faire cesser la répression et l’injustice est pour moi un grand privilège, a-t-il déclaré. Alors que le monde est confronté non seulement aux problèmes traditionnels en matière de droits humains mais aussi à de nombreuses difficultés nouvelles, la présence d’Amnesty International à la tête de la lutte contre les atteintes à ces droits est plus que jamais nécessaire. »

Au cours de ces six dernières années, Salil Shetty a été le directeur de la Campagne du millénaire des Nations unies, une campagne contre la pauvreté qui réclame une plus grande responsabilisation des gouvernements dans la lutte contre la faim, les maladies et l’illettrisme. À ce titre, Salil Shetty a motivé de fortes actions de soutien au sein de groupes religieux, de la société civile, des médias, du secteur privé et des gouvernements locaux en vue de la réalisation des Objectifs du millénaire pour le développement.

Spécialiste renommé de la pauvreté et des droits humains, Salil Shetty a souligné combien il est urgent que les gouvernements placent les droits humains au centre des mesures visant à éradiquer la pauvreté. Les dirigeants du monde doivent se rencontrer en septembre au siège des Nations unies, à New York, pour examiner les avancées réalisées sur les Objectifs du millénaire pour le développement, la principale initiative mondiale des Nations unies visant à faire face à la pauvreté.

Salil Shetty a loué le dévouement des 2,8 millions de sympathisants d’Amnesty International qui, à travers le monde entier, mènent des actions pour la protection des droits humains.

« Partout où je suis allé, Amnesty International est tenue en haute estime en raison de la puissance de sa base militante, de la grande qualité de ses recherches sur le terrain et de l’efficacité et de l’acuité de ses campagnes, a déclaré Salil Shetty. La solidarité et l’engagement de nos sympathisants, associés au poids de notre analyse, constituent une grande force de changement, comme Amnesty International l’a maintes fois montré au fil des décennies. »

Dans l’exposé de ses priorités, Salil Shetty a déclaré avoir l’intention de s’appuyer sur les forces centrales de l’organisation. Il a insisté sur la nécessité de favoriser des actions qui renforcent l’obligation de rendre des comptes et de traduire en justice les responsables présumés d’atteintes aux droits humains.

Parmi les autres domaines d’action figurent le renforcement de la lutte pour faire cesser les détentions illégales, l’abolition de la peine de mort, la fin de la discrimination et la protection des droits des migrants.

Le nouveau secrétaire général a souligné l’indivisibilité de tous les droits et la nécessité de trouver de nouveaux moyens de relier de façon plus systématique les droits économiques, sociaux et culturels aux droits civils et politiques.