Salvador : L’État reconnaît l’injustice infligée à une victime de violence sexuelle

Un tribunal du Salvador a rendu un jugement dans le cas d’Imelda Cortez.

« Il est encourageant de savoir qu’Imelda Cortez a enfin obtenu justice. Les autorités du Salvador ont fait un pas dans la bonne direction pour protéger les droits humains des femmes et des filles dans un pays qui reste l’un des plus dangereux au monde pour elles, a déclaré Erika Guevara-Rosas, directrice du programme Amériques d’Amnesty International.

« Amnesty International se félicite du fait qu’Imelda sera bientôt libérée après avoir été détenue pendant plus d’un an, mais nous ne devons pas oublier les autres femmes et filles qui continuent de subir l’injustice au Salvador juste parce qu’elles sont des femmes et des filles.  »

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Actions liées

3 ans de drame, 3 ans de souffrance : « bon » anniversaire !

Cela fait trois ans qu’un accord conclu entre l’UE et la Turquie entache les droits humains. Des milliers de personnes se retrouvent coincées et souffrent. Signez la pétition !