Le site d’Amnesty International est disponible sur le réseau Tor pour favoriser un accès universel

Amnesty International lance le 5 décembre 2023 son site Internet mondial en version .onion sur le réseau Tor, permettant ainsi aux internautes d’accéder plus facilement à son travail novateur consistant à recenser et dénoncer les violations des droits humains, dans les régions où la censure gouvernementale et la surveillance numérique sont omniprésentes.

Selon l’Open Observatory of Network Interference (Observatoire libre des perturbations du réseau, OONI), ces dernières années, plusieurs pays dont l’Algérie, la Chine, l’Iran, la Russie et le Viêt-Nam ont bloqué les sites d’Amnesty International, dans une manœuvre délibérée visant à supprimer la liberté d’information et à contrer les démarches cherchant à amener les puissants à rendre des comptes.

Toutefois, les internautes qui accèdent au site Internet Amnesty.org via Tor pourront contourner les tentatives de censure.

Un site .onion est un site Internet uniquement accessible via Tor, un réseau de serveurs géré par des bénévoles qui encode et dirige le trafic Internet à travers de multiples serveurs autour du monde, offrant aux utilisateurs une couche supplémentaire de confidentialité et d’anonymat.

« En rendant le site d’Amnesty disponible en tant que site .onion sécurisé sur Tor, nous permettrons à un plus grand nombre de personnes de lire nos recherches sur les droits humains et de se joindre au travail essentiel qui consiste à dire la vérité aux détenteurs du pouvoir et à défendre les droits humains »

« Le site Onion permet à des gens du monde entier d’exercer leurs droits à la vie privée, à la liberté d’expression, de réunion pacifique et d’association dans un environnement en ligne sûr et sécurisé, a déclaré Donncha Ó Cearbhaill, responsable du Security Lab d’Amnesty International.

« En rendant le site d’Amnesty disponible en tant que site .onion sécurisé sur Tor, nous permettrons à un plus grand nombre de personnes de lire nos recherches sur les droits humains et de se joindre au travail essentiel qui consiste à dire la vérité aux détenteurs du pouvoir et à défendre les droits humains. »

Comment accéder aux sites d’Amnesty via Tor

Vous pouvez accéder au nouveau site .onion d’Amnesty via le navigateur Tor Browser en utilisant notre adresse onion sécurisée :

https://www.amnestyl337aduwuvpf57irfl54ggtnuera45ygcxzuftwxjvvmpuzqd.onion.

Le navigateur doit être téléchargé et installé depuis le site officiel de Tor Project [1].

Tor Project propose une version de Tor Browser [2] pour de nombreuses plateformes courantes, dont Windows, Mac, Linux et Android. Il est possible d’accéder aux sites .onion sur iPhone via l’application Onion Browser. Dans des pays où le réseau Tor est bloqué, les visiteurs devront également configurer Tor bridges [3] (ponts Tor) qui aide à contourner les tentatives de blocage des connexions au réseau.

Amnesty International met également à disposition sur son site web .onion sur Tor des contenus spécifiques publiés en chinois, en farsi et en russe.

« Nous sommes ravis que l’une des organisations de défense des droits humains les plus reconnues adopte un service Onion pour offrir une meilleure protection en ligne aux personnes qui recherchent des informations, du soutien et des actions de plaidoyer. Le choix d’Amnesty International de proposer une version .onion de son site web souligne le rôle essentiel de cette technologie en open-source qui favorise la protection de la vie privée et est un outil important dans notre travail commun de promotion des droits humains », a déclaré Isabela Fernandes, directrice exécutive de Tor Project.

Qu’est-ce qu’un site .onion ?

Les services Onion ne quittent jamais le réseau Tor. Leur localisation et leurs adresses IP sont cachées, et il est donc difficile de les censurer ou d’identifier leurs opérateurs. En outre, tous les échanges entre les utilisateurs et les services onion sont chiffrés de bout en bout. Par conséquent, les internautes ne laissent aucune trace de métadonnées, et il est donc impossible de tracer leur identité ou leur activité sur Internet.

Tor, comme les réseaux privés virtuels (VPN), peuvent aider les internautes à contourner le blocage et la censure des sites web.

Tor fait passer la connexion par un certain nombre de serveurs gérés par des bénévoles et attribués au hasard, ce qui empêche toute personne ou organisation de suivre à la fois l’identité et l’activité Internet des utilisateurs, alors qu’un VPN se connecte par l’intermédiaire d’un seul serveur privé.

Diffusé pour la première fois il y a plus de 20 ans, le logiciel Tor est aujourd’hui développé et maintenu par Tor Project, une organisation à but non lucratif enregistrée aux États-Unis qui s’attache à faire progresser les droits humains et les libertés en créant et en déployant des logiciels d’anonymat et des technologies destinées à préserver la confidentialité, libres et en open-source.

Toutes les infos
Toutes les actions

Exigez un cessez-le-feu de toutes les parties pour faire cesser les souffrances des civils

L’escalade sans pareille des violences opposant Israël au Hamas et d’autres groupes armés a eu des conséquences dévastatrices pour les civils. Le nombre de morts est sans précédent. (...)

2024 - Amnesty International Belgique N° BCE 0418 308 144 - Crédits - Charte vie privée
Made by Spade + Nursit