Communiqué de presse

Somalie. La ratification de la Convention relative aux droits de l’enfant est un grand pas en avant pour les enfants et les générations futures

La ratification par la Somalie de la Convention relative aux droits de l’enfant des Nations unies constitue une étape décisive pour le bien-être des enfants et des générations futures dans le pays, a déclaré Amnesty International. La Somalie est devenue le 195e État partie à ce traité.

« Les enfants représentent l’avenir de la société ; leur bien-être doit figurer parmi les priorités de tous les gouvernements. La Somalie a fait montre de son engagement à protéger les enfants en ratifiant ce traité et encourage ainsi le gouvernement à prendre des mesures concrètes pour tenir cet engagement »
, a déclaré Gemma Davies, chercheuse d’Amnesty International spécialiste de la Somalie.

Mardi 20 janvier, dans une école de Mogadiscio, le président somalien Hassan Sheikh Mohamud a ratifié la Convention relative aux droits de l’enfant. Amnesty International attend maintenant que la Somalie dépose les instruments de ratification auprès des Nations unies à New York pour achever le processus de ratification.

Seuls deux États, les États-Unis et le Soudan du Sud, doivent encore confirmer leur engagement envers la protection de l’enfant en ratifiant ce texte.

Complément d’information

La Somalie a signé la Convention relative aux droits de l’enfant en 2002. Le Parlement somalien a voté en faveur de la ratification de ce texte le 13 décembre 2014.

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Actions liées

Marathon 2017 : SIGNEZ POUR LES DÉFENSEURS DES DROITS HUMAINS

Cette année, les 10 individus en danger du Marathon des lettres sont des défenseurs des droits humains. Ils ont tous besoin de votre aide. Nous vous proposons de signer pour eux, en un seul clic.