Somalie : Les groupes armés doivent cesser de menacer et attaquer les employés des organisations humanitaires

Amnesty International a condamné ce mardi 13 mai 2008 les menaces qu’a proférées Muqtar Robow Abu Mansur, dirigeant et porte-parole d’Al Shabab, contre les employés des organisations humanitaires en Somalie.

Al Shabab est un groupe armé lié, à un moment, à l’Union des Tribunaux islamiques et désormais en conflit avec le gouvernement fédéral de transition de la Somalie et avec les forces militaires éthiopiennes qui le soutiennent.

Selon la presse somalienne, Muqtar Robow aurait déclaré le 8 mai qu’Al Shabab allait « tuer les Américains se trouvant en Somalie, y compris les journalistes et employés d’organisations humanitaires ».

La veille de la diffusion de cette menace, un chauffeur employé par le Programme alimentaire mondial (PAM) avait été tué par les membres d’une milice après avoir été arrêté à un barrage routier à 30 kilomètres au nord de Galkayo, dans la région de Mudug. C’est le deuxième chauffeur recruté par le PAM tué cette année en Somalie par une milice lors d’une attaque. Aucune milice n’est considérée comme rattachée à Al Shabab.

L’Unité d’analyse de la sécurité alimentaire (FSAU) de l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) a émis récemment une mise en garde concernant la détérioration de la situation humanitaire en Somalie. Sécheresse et flambée des prix alimentaires combinées à une insécurité et un conflit armé persistants ont pour effet que 2,6 millions de Somaliens dépendent désormais de l’aide humanitaire.

Rien ne saurait justifier d’attaquer un employé d’une d’organisation humanitaire au cours d’un conflit, quelle que soit la nationalité de cette personne. Amnesty International appelle tous les groupes armés à mettre fin aux attaques contre les civils, y compris les employés d’organisations humanitaires, et à s’engager à faire en sorte que leur statut de non-combattants neutres soit respecté. En dissuadant les organisations humanitaires de se rendre sur place à l’heure actuelle, les groupes armés pourraient contribuer au risque d’une famine de grande ampleur en Somalie. Si les menaces et les attaques se poursuivent, la situation risque de devenir catastrophique.

Ces menaces et attaques des groupes armés font suite à un raid aérien des États-Unis sur Dusamareb, le 1er mai 2008, qui aurait tué au moins 11 personnes, parmi lesquelles un dirigeant d’Al Shabab, Aden Hashi Ayro.

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Actions liées

Marathon 2017 : SIGNEZ POUR LES DÉFENSEURS DES DROITS HUMAINS

Cette année, les 10 individus en danger du Marathon des lettres sont des défenseurs des droits humains. Ils ont tous besoin de votre aide. Nous vous proposons de signer pour eux, en un seul clic.