SOUDAN - Des travailleurs humanitaires enlevés au Darfour

Index AI : AFR 54/073/2005

Amnesty International a appris que trois membres de l’Organisation pour le développement du Soudan travaillant au Darfour avaient été enlevés hier 29 septembre à 13 heures. Trois hommes armés, en civil, ont emmené Salah Idris, le directeur, Salim Mohamed Salim, le responsable terrain et Ahmed Musa Nahar, le comptable de la clinique du camp de personnes déplacées de Zam Zam dans le nord du Darfour.

On est sans nouvelles de ces trois travailleurs humanitaires et de sérieuses inquiétudes subsistent quant à leur sécurité. Les auteurs de l’enlèvement se sont également emparé du véhicule des trois hommes dans lequel se trouvait une importante somme d’argent - correspondant aux salaires du personnel de la clinique.

Amnesty International condamne l’action des preneurs d’otages et demande un retour immédiat des travailleurs humanitaires, sains et saufs.

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Actions liées

Stop à la campagne de répression contre les ONG en Inde

Signez notre pétition pour faire savoir au Premier Ministre, Narendra Modi qu’il doit impérativement laisser Amnesty Inde, ainsi que les toutes organisations et militants, travailler librement pour le respect les droits humains.