Communiqué de presse

Soudan du Sud. Le président Barack Obama doit soutenir l’embargo sur les armes

29 organisations exhortent les États-Unis à faire pression en faveur d’une action de l’ONU

(Juba, 8 janvier 2015) – Le président Barack Obama doit demander et soutenir l’instauration par les Nations unies d’un embargo complet sur les armes à destination des parties au conflit meurtrier qui ravage le Soudan du Sud, ont déclaré jeudi 8 janvier dans une lettre adressée au président Barack Obama 29 organisations sud-soudanaises et internationales, notamment humanitaires et de défense des droits humains. Des milliers de civils ont été tués dans le conflit qui a débuté il y a un peu plus d’un an, bien souvent pris pour cibles en raison de leur origine ethnique ou de leurs affiliations politiques présumées. Selon les estimations, 1,9 million de personnes ont été déplacées ; les forces du gouvernement et de l’opposition se sont livrées à des pillages massifs et ont incendié des villes et des villages, semant la destruction et le chaos.

« Si de nouvelles armes sont livrées au Soudan du Sud, cela alimentera les violences, les attaques contre les civils, les homicides arbitraires, les viols, les incendies et les pillages », a déclaré Geoffrey Duke, directeur de l’équipe du secrétariat du South Sudan Action Network on Small Arms (SSANSA).

« Le président Barack Obama doit faire tout ce qui est en son pouvoir pour que les Sud-Soudanais ne revivent pas en 2015 les mêmes horreurs qu’en 2014. Il est temps de passer à l’action. »

Le conflit au Soudan du Sud semble devoir se poursuivre et les organisations signataires craignent que de nouveaux crimes relevant du droit international et de graves violations des droits humains ne soient commis.

Les organisations non gouvernementales (ONG) réclament la mise en place d’un embargo sur les armes à destination du Soudan du Sud depuis début 2014. Les États-Unis sont chargés d’élaborer les résolutions et les déclarations sur le Soudan du Sud présentées devant le Conseil de sécurité de l’ONU.

Vous pouvez consulter la lettre adressée par les 29 organisations au président Barack Obama : http://www.amnesty.org/en/library/info/AFR65/001/2015/en.

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Actions liées