Sri Lanka : Le rapport du Haut-Commissariat aux droits de l’homme doit être mis en œuvre

À la suite de la publication du rapport du Haut-Commissariat aux droits de l’homme des Nations unies sur la réconciliation, l’établissement des responsabilités et la promotion des droits de l’homme au Sri Lanka :

« Ce rapport met en évidence la nécessité de persévérer dans la recherche de la vérité, de la justice, de la réparation et des garanties de non-répétition au Sri Lanka. Le gouvernement sri-lankais doit pleinement mettre en œuvre les recommandations du rapport, conformément aux engagements qu’il avait déjà pris lors de l’adoption de la Résolution 30/1 du Conseil des droits de l’homme des Nations unies. Comme l’indique la haute-commissaire aux droits de l’homme, la lenteur des progrès réalisés à la suite de cet engagement a entraîné peu de résultats concrets, a déclaré la chercheuse d’Amnesty International Thyagi Ruwanpathirana, spécialiste de l’Asie du Sud.

« Amnesty International demande également au Conseil des droits de l’homme des Nations unies de saluer le rapport du Haut-Commissariat et de maintenir la situation au Sri Lanka à l’ordre du jour de ses réunions. Le Conseil doit aussi réaffirmer son soutien à la Résolution 30/1, veiller à ce que le Haut-Commissariat continue de suivre les avancées relatives aux engagements du Sri Lanka, et inviter vivement ce pays à respecter ses engagements dans un délai défini. »

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Actions liées

Viêt-Nam : annulez la condamnation à mort de Hồ Duy Hải

Le Viêt-Nam est l’État d’Asie ayant pratiqué le plus d’exécutions à mort en 2018. Hồ Duy Hải a été condamné sur base d’ « aveux » obtenus sous la torture. Signez la pétition.