Communiqué de presse

Swaziland. La Haute cour examine un recours contestant les lois sur la sédition et sur le terrorisme

La Haute cour examine aujourd’hui un recours contestant plusieurs dispositions de la Loi de 1938 relative aux activités de sédition et de subversion et de la Loi de 2008 relative à la répression du terrorisme, ce qui représente pour le Swaziland une occasion historique de procéder au réexamen de ces deux lois répressives et de les rendre conformes aux normes internationales, a déclaré Amnesty International.

Ce recours formé par des particuliers directement affectés par ces lois doit être examiné mardi 8 et mercredi 9 septembre. Amnesty International s’est par le passé dite préoccupée par le fait que le gouvernement swazi recourt à ces lois pour réduire au silence ceux qui le critiquent et pour réprimer les droits de ces personnes à la liberté d’expression, d’association et de réunion pacifique.

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Actions liées