Syrie. Amnesty International s’élève contre la condamnation de douze militants en faveur de la démocratie

Déclaration publique

Index AI : MDE 24/032/2008

ÉFAI

Amnesty International s’est élevée ce mercredi 29 octobre contre la condamnation de douze militants en faveur de la démocratie à deux années et demie d’emprisonnement par un tribunal pénal syrien.

Les militants, tous membres de la Déclaration de Damas pour le changement national démocratique (DDDNC), groupe syrien d’opposition, ont été déclarés coupables, à l’issue d’un procès inéquitable, d’affaiblissement du sentiment nationaliste et de diffusion de nouvelles fausses ou exagérées susceptibles de porter atteinte au moral du pays .

Amnesty International considère que les douze militants sont des prisonniers d’opinion, détenus uniquement pour avoir appelé à des réformes démocratiques et au respect des droits humains. L’organisation poursuivra sa campagne en faveur de leur libération.

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Actions liées

Nicaragua : justice pour Amaya et les autres activistes persécutés

Amaya Coppens, une belgo-nicaraguayenne, et d’autres étudiants sont victimes de la répression du gouvernement. Signez la pétition !