SYRIE : Amnesty International se félicite de l’adhésion de la Syrie à la Convention des Nations unies contre la torture

Index AI : MDE 24/069/2004

EFAI

Jeudi 23 septembre 2004

DÉCLARATION PUBLIQUE

Amnesty International se félicite de l’adhésion de la Syrie, le 19 août
2004, à la Convention des Nations unies contre la torture. Cette mesure fait
franchir au pays un pas en avant considérable en matière de promotion et de
protection des droits humains.

L’organisation espère que la Syrie procédera bientôt à un examen de sa
législation et de ses pratiques conformément à ce que prévoit la Convention,
et qu’elle veillera à ce que les dispositions de cet instrument soient
pleinement appliquées.

Amnesty International appelle la Syrie à revenir sur son refus de la
procédure d’enquête confidentielle. Elle encourage par ailleurs les
autorités syriennes à ratifier le Protocole facultatif se rapportant à la
Convention, afin non seulement de renforcer la mobilisation de la Syrie en
faveur de la prévention et de l’abolition de la torture et des mauvais
traitements mais aussi de mettre en place des mécanismes facilitant la tâche
du gouvernement dans cette optique.

Complément d’information

Amnesty International a recensé 38 méthodes de torture et de mauvais
traitements infligées aux détenus dans les prisons et centres de détention
syriens. La majorité de ces pratiques semblent toujours en usage et de
nouvelles méthodes seraient venues s’y ajouter.

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Actions liées

Pour une Belgique plus humaine envers les demandeurs d’asile

La Belgique doit se montrer plus humaine : demandez des voies sûres et légales pour les personnes contraintes de fuir de chez elles. Signez notre pétition !