Thaïlande : Le verdict du procès en appel d’Andy Hall est une victoire pour la justice

La Cour pénale de Bangkok Sud a décidé d’annuler la condamnation du Britannique Andy Hall, défenseur des droits des migrants déclaré coupable de diffamation en septembre 2016 pour sa contribution à un rapport sur les violations des droits des travailleurs migrants en Thaïlande.

« Nous saluons le verdict de cet appel qui souligne que la condamnation initiale d’Andy Hall était un abus de justice qui n’aurait jamais dû avoir lieu, a déclaré Katherine Gerson, chargée de campagne sur la Thaïlande à Amnesty International.

« Toutefois, si elle n’est pas suivie de changements législatifs et politiques, cette décision ne suffira pas à compenser un système qui permet de prendre pour cibles des militants des droits humains osant s’exprimer contre des entreprises impliquées dans des pratiques abusives.

« Le gouvernement thaïlandais doit œuvrer à abroger toutes les lois relatives à la diffamation et prendre des mesures pour protéger les droits des travailleurs migrants et la liberté d’expression de ceux qui osent les défendre. »

Complément d’information

En 2016, Andy Hall a été reconnu coupable par la Cour pénale de Bangkok Sud des accusations de diffamation portées à son encontre par l’entreprise Natural Fruit Company Ltd. Dans le cadre de sa collaboration avec l’organisation de la société civile Finnwatch, Andy Hall a établi en 2013 un rapport sur cette entreprise, fruit de ses recherches sur les violations des droits des travailleurs migrants en Thaïlande.

Andy Hall a été condamné à une amende de 150 000 Bahts (environ 4 000 euros) et à une peine de trois ans de prison. Sa condamnation a été assortie d’un sursis de deux ans.

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Actions liées

Stop à la campagne de répression contre les ONG en Inde

Signez notre pétition pour faire savoir au Premier Ministre, Narendra Modi qu’il doit impérativement laisser Amnesty Inde, ainsi que les toutes organisations et militants, travailler librement pour le respect les droits humains.