Trois journaux proches de l’opposition suspendus à l’approche des élections

A la suite de la suspension de trois journaux proches de l’opposition en Côte d’Ivoire par les autorités, Gaëtan Mootoo, chercheur sur l’Afrique de l’Ouest à Amnesty International a déclaré :

« Les autorités ivoiriennes doivent revenir sur leur décision de suspendre les activités de trois journaux proches de l’opposition, et garantir la liberté d’expression et d’opinion stipulée par la Constitution. La proximité des élections législatives dont la campagne s’ouvre ce samedi 10 décembre ne devrait pas justifier une quelconque pression sur des voix dissidentes. »

« Ces suspensions sont arbitraires et constituent une énième attaque contre les médias. Les autorités doivent veiller à ce que les médias de tous bords puissent faire leur travail sans crainte et sans subir de manœuvres d’intimidation ni de harcèlement. »

Complément d’information

Le Conseil national de la Presse (CNP) a prononcé la suspension à compter du jeudi 8 décembre, du quotidien « La Voie Originale » pour 26 parutions. Ce journal continue, selon la décision du CNP, de soutenir que « M. Laurent Gbagbo est le président du Front patriotique ivoirien (FPI) depuis le 3ème Congrès extraordinaire de ce parti et que, en son absence, le FPI a pour président intérimaire M. Sanagré Abou Drahamane. »

En octobre dernier, le journal avait déjà écopé d’une suspension de 15 parutions pour avoir soutenu les mêmes propos. La nouvelle suspension prend fin le samedi 7 janvier 2017 inclus.

Les journaux ‘Aujourd’hui’ et ‘LG Infos’ sont également suspendus pour 7 parutions chacun pour avoir publié des photos de personnalités politiques de l’opposition dont l’ancienne première dame, Simone Gbagbo. Elles y ont été qualifiées de prisonniers politiques et le terme de détention arbitraire a été utilisé. La décision du CNP concernant ces deux journaux a été prise le 1er décembre dernier. Selon le CNP, les journaux peuvent saisir une juridiction administrative compétente pour contester la décision.

Les élections législatives auront lieu le 18 décembre 2016 en Côte d’Ivoire et la campagne électorale s’ouvre le samedi 10 décembre.

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Actions liées

Les Rohingyas persécutés et privés d’aide humanitaire

Au Myanmar, les forces de sécurité mènent une campagne violente et sans pitié contre les Rohingyas. Il faut agir pour que cela cesse