Turquie. L’arrestation de réfugiés « entache la conscience de l’UE »

« Les informations selon lesquelles les autorités turques ont rassemblé et arrêté plus de 1 000 réfugiés dans l’ouest du pays sont alarmantes mais peu surprenantes. Depuis septembre, nous avons vu les autorités turques placer en détention des dizaines de réfugiés, souvent au secret, et les renvoyer de force vers la Syrie et l’Irak voisins. Cela est aussi illégal qu’indéfendable. Au lendemain des négociations entre l’Union européenne et la Turquie au sujet de la migration, cela entache également la conscience de l’UE », a déclaré Andrew Gardner, spécialiste de la Turquie à Amnesty International.

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Actions liées

Nicaragua : justice pour Amaya et les autres activistes persécutés

Amaya Coppens, une belgo-nicaraguayenne, et d’autres étudiants sont victimes de la répression du gouvernement. Signez la pétition !