Turquie : Les verdicts rendus contre des journalistes font injure à la justice

En Turquie, les verdicts ont été rendus contre 13 journalistes et dirigeants du quotidien turc Cumhuriyet accusés d’avoir « agi pour le compte d’une organisation terroriste ou fait la propagande de cette organisation. »

« Depuis le début de ce procès, c’est tout simplement le journalisme qui se trouve sur le banc des accusés, et les verdicts rendus aujourd’hui défient la logique et font injure à la justice », a déclaré Milena Buyum, chargée de campagne sur la Turquie à Amnesty International.

« Au cours des neuf mois qu’a duré ce procès, l’accusation n’a à aucun moment produit quelque preuve que ce soit d’une quelconque infraction pénale. Ces verdicts motivés par des considérations politiques visent de toute évidence à créer un climat de peur et à bâillonner toute forme de dissidence. »

« Il s’agit là d’un affront à la liberté de la presse et à la justice en Turquie, et cela établit un précédent inquiétant pour les nombreux autres journalistes qui vont être jugés pour des accusations de terrorisme tout aussi mensongères. »

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Actions liées

Stop à la campagne de répression contre les ONG en Inde

Signez notre pétition pour faire savoir au Premier Ministre, Narendra Modi qu’il doit impérativement laisser Amnesty Inde, ainsi que les toutes organisations et militants, travailler librement pour le respect les droits humains.