Turquie, Des militants affirment leur solidarité avec Eren Keskin

Eren Keskin

L’avocate chevronnée spécialisée dans la défense des droits humains, Eren Keskin, a été déclarée coupable et condamnée à à six ans d’emprisonnement pour des accusations absurdes d’« appartenance à une organisation terroriste ».

« Aujourd’hui, une avocate spécialisée dans la défense des droits humains qui s’est élevée contre l’injustice durant plus de 30 ans se retrouve à son tour victime de l’injustice. » a déclaré Milena Buyum, chargée de campagne sur la Turquie à Amnesty International.

« Eren Keskin a consacré sa vie à défendre les droits des femmes, des prisonniers et prisonnières, et s’est battue pour obtenir justice pour les familles de disparu·e·s. Ce jugement n’est qu’un nouvel exemple choquant de législations antiterroristes dévoyées pour ériger en infraction des activités pacifiques légitimes.

« “J’ai été poursuivie de nombreuses fois et emprisonnée pour mes pensées. Je suis toujours là. Je ne bougerai pas”, a tweeté Eren Keskin après sa condamnation.

« Nous non plus, nous ne bougerons pas »

Complément d’information

Eren Keskin est une éminente avocate et défenseure des droits humains en Turquie. Elle est coprésidente de l’Association turque pour la défense des droits humains (İHD).

Lundi 15 février, quatre accusé·e·s dans l’affaire concernant Özgür Gündem, un quotidien ayant été fermé en 2016, ont reçu des peines de prison pour des charges « liées au terrorisme ».

Le tribunal a condamné Zana Kaya, le rédacteur en chef du journal, à un an et 13 mois de prison pour « propagande en faveur d’une organisation terroriste ».

Le propriétaire du journal, Kemal Sancılı, le directeur de rédaction, İnan Kızılkaya, et l’avocate du journal, Eren Keskin, ont tous été condamnés à six ans et trois mois de prison pour « appartenance à une organisation terroriste armée ». Ils sont maintenus en liberté en attendant qu’il soit statué sur leur appel.

Toutes les infos
Toutes les actions

Maisons de repos : garantir les droits humains des résidents

Pétition demandant que priorité soit donnée aux efforts visant à respecter, protéger et rendre effectifs les droits humains des résident·e·s

2021 - Amnesty International Belgique N° BCE 0418 308 144 - Crédits - Charte vie privée
Made by Spade + Nursit