Un autre journaliste a été assassiné en Somalie

Apprenant le meurtre de Farhan Jemiis Abdulle, reporter de Radio Daljir assassiné mercredi 2 mai par deux hommes armés à la veille de la Journée mondiale de la liberté de la presse, Bénédicte Goderiaux, chercheuse sur la Somalie à Amnesty International, a déclaré :

Farhan Jemiis Abdulle est le sixième journaliste victime d’un assassinat ciblé en Somalie au cours des six derniers mois, et le deuxième à être abattu à Galkayo, dans le centre du pays, depuis le début de l’année 2012.

Sa mort rappelle cruellement le tribut que les journalistes somaliens continuent de payer pour accomplir leur travail dans un environnement très dangereux et l’impunité dont jouissent en Somalie ceux qui assassinent des journalistes.

Le meurtre de Farhan Jemiis Abdulle doit être un signal d’alarme qui incite les autorités somaliennes dans tout le pays à enquêter dûment sur les homicides de journalistes, à prendre des mesures visant à protéger les travailleurs des médias et à respecter la liberté de la presse.

« Étant donné l’incapacité dont ont fait preuve les autorités somaliennes à traduire en justice les auteurs présumés des homicides d’au moins 28 journalistes depuis 2007, la communauté internationale ne doit pas se contenter d’aider à reconstruire le système judiciaire national, mais doit aussi prendre des mesures concrètes afin de remédier à l’impunité, notamment en instituant une Commission d’enquête sur les atteintes aux droits humains perpétrées en Somalie. »

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Actions liées

Marathon 2017 : SIGNEZ POUR LES DÉFENSEURS DES DROITS HUMAINS

Cette année, les 10 individus en danger du Marathon des lettres sont des défenseurs des droits humains. Ils ont tous besoin de votre aide. Nous vous proposons de signer pour eux, en un seul clic.