Une descente dans les bureaux d’un site d’information

En réaction à la descente menée lundi 7 novembre par les forces gouvernementales dans les bureaux du média malaisien Malaysiakini, Josef Benedict, directeur adjoint pour l’Asie du Sud-Est et le Pacifique à Amnesty International, a déclaré :

« Cette attaque injustifiée est une insulte à la liberté d’expression et le dernier exemple en date de la répression accrue menée par le gouvernement malaisien contre les médias indépendants dans le pays.

« Il s’agit d’actes d’intimidation et de manœuvres de harcèlement purs et simples contre des journalistes, pris pour cible simplement parce qu’ils font pacifiquement leur travail, qui consiste à relayer des informations. Le fait qu’il s’agisse d’informations que les autorités malaisiennes préfèreraient étouffer n’est pas une coïncidence. »

Ce site Internet d’information fait l’objet d’une enquête pour « utilisation impropre du réseau » en vertu de la Loi sur les communications et le multimédia, deux mois après avoir diffusé un extrait vidéo d’une conférence de presse durant laquelle un membre du parti au pouvoir a accusé le procureur général d’être incompétent et corrompu.

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Actions liées

Libérez Ahed Tamimi

Libérez Ahed Tamimi ! Cette jeune fille risque jusqu’à 10 ans de prison pour une altercation avec des soldats israéliens. Signez la pétition