Union européenne, La crédibilité de l’UE et ses valeurs fondatrices sont en jeu à la frontière gréco-turque

Union Européenne_réfugiés

En amont de la réunion extraordinaire du Conseil "Justice et affaires intérieures" (JAI) qui se tiendra en fin d’après-midi mercredi 4 mars 2020, Amnesty International appelle les États membres de l’Union européenne (UE) à intervenir et à résoudre la situation qui se déroule à la frontière gréco-turque.

« Ce que nous observons à la frontière gréco-turque est une crise de l’humanité causée par l’Europe. La protection des personnes réfugiées n’est pas quelque chose que les pays peuvent choisir d’ignorer quand cela les arrange. La Grèce doit respecter le droit d’asile et l’UE doit lui apporter son soutien en ce sens. Le droit de demander asile n’est pas négociable », a déclaré Eve Geddie, directrice du Bureau d’Amnesty International auprès des institutions européennes.

« Ce que nous observons à la frontière gréco-turque est une crise de l’humanité causée par l’Europe »

« Les institutions européennes ont été promptes à exprimer leur solidarité avec la Grèce, mais elles se sont gardées d’étendre cette solidarité aux personnes migrantes et demandeuses d’asile qui ont un besoin crucial de protection. Ces personnes sont venues en Europe en quête de sécurité et elles ont été violemment privées de leurs droits. Les ministres qui se réunissent en ce 4 mars doivent condamner tout recours excessif à la force contre des personnes, y compris contre les travailleurs des ONG et les journalistes, dans les zones frontalières terrestres ou maritimes entre la Grèce et la Turquie. »

« Ces personnes sont venues en Europe en quête de sécurité et elles ont été violemment privées de leurs droits »

Les membres de l’UE peuvent contribuer à soulager la situation en aidant la Grèce à traiter les demandes d’asile, en fournissant des centres d’accueil appropriés et en relocalisant les demandeurs et demandeuses d’asile dans d’autres pays.

Toutes les infos
Toutes les actions

Exigez un cessez-le-feu de toutes les parties pour faire cesser les souffrances des civils

L’escalade sans pareille des hostilités entre Israël, le Hamas et d’autres groupes armés a eu des conséquences dévastatrices pour les civil·e·s. Le nombre de victimes et l’ampleur des (...)

2024 - Amnesty International Belgique N° BCE 0418 308 144 - Crédits - Charte vie privée
Made by Spade + Nursit