Union européenne : Les dirigeants doivent faire pression sur la Turquie

Le président du Parlement européen demande la libération de la directrice d’Amnesty International Turquie

À la veille de la réunion du Conseil européen des 19 et 20 octobre, qui devrait rendre des conclusions sur la Turquie, Iverna McGowan, directrice du Bureau d’Amnesty International auprès des institutions européennes, a déclaré :

« Les dirigeants de l’UE doivent condamner publiquement la répression brutale et prolongée des défenseurs des droits humains et des journalistes en Turquie, et se tenir fermement du côté des droits humains. Ils doivent appeler à la libération immédiate et inconditionnelle de toutes les personnes injustement emprisonnées en Turquie, y compris nos collègues. »

Amnesty International a organisé hier une fête d’anniversaire au Parlement européen pour la directrice de son antenne en Turquie, Idil Eser. Un certain nombre d’eurodéputés y ont participé, notamment le président de la Sous-commission des droits de l’homme du Parlement européen, Pier Antonio Panzeri, et le président du Parlement européen, Antonio Tajani, qui ont tous deux appelé à sa libération.

« Idil a passé son anniversaire en prison, où elle se trouve maintenant depuis plus de 100 jours, et où elle pourrait avoir à passer 15 années en raison d’accusations, forgées de toutes pièces, d’"appartenance à une organisation terroriste". Les dirigeants européens ne peuvent fermer les yeux sur les graves injustices commises envers elle et envers d’autres défenseurs des droits humains en Turquie », a déclaré Iverna McGowan.

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Actions liées