USA : Pluie de préjugés discriminants du Président Trump

WASHINGTON – En réaction aux tweets du président Donald Trump annonçant qu’il n’autoriserait plus les personnes transgenres à intégrer les rangs de l’armée américaine, Tarah Demant, directrice du programme Genre, sexualité et identité à la section d’Amnesty International États-Unis, a publié la déclaration suivante :

« L’annonce faite aujourd’hui bafoue les droits humains de tous les Américains transgenres. Tout en dévoilant les préjugés du président Donald Trump, elle met en ¬évidence qu’une politique fondée sur l’intolérance devient sa marque de fabrique dangereuse et cruelle. L’administration Trump continue de cibler des communautés minoritaires sans répit et sans faits. Depuis la suppression d’un dispositif de protection des étudiants transgenres jusqu’à l’annonce de ce jour, elle fait clairement savoir qu’elle suit un ordre du jour fondé sur la discrimination.  »

Lauréate du prix Nobel de la paix, Amnesty International est un mouvement mondial réunissant plus de sept millions de personnes qui agissent pour que les droits fondamentaux de chaque individu soient respectés. L’organisation enquête sur les atteintes aux droits humains commises et les dénonce, informe et mobilise l’opinion publique et mène des actions pour protéger les personnes partout où sont niées la justice, la liberté, la vérité et la dignité.

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Actions liées

Les Rohingyas persécutés et privés d’aide humanitaire

Au Myanmar, les forces de sécurité mènent une campagne violente et sans pitié contre les Rohingyas. Il faut agir pour que cela cesse