Venezuela, L’ONU soutient le combat des victimes vénézuéliennes pour la vérité et la justice

Venezuela - L'ONU soutient le combat des victimes vénézuéliennes

Lors de sa 51e session, le Conseil des droits de l’homme de l’ONU a adopté une résolution reconduisant pour deux années supplémentaires le mandat de la Mission internationale indépendante d’établissement des faits sur le Venezuela

Erika Guevara-Rosas, directrice du programme Amériques à Amnesty International, a déclaré : « Amnesty International se félicite de la reconduction de la Mission d’établissement des faits sur le Venezuela en ce qu’elle témoigne du soutien de l’ONU pour les innombrables victimes des graves violations des droits humains qui ont été commises dans le passé et qui continuent actuellement d’être commises. »

« Les États membres du Conseil des droits de l’homme de l’ONU qui ont voté en faveur de cette reconduction ont entendu les organisations de la société civile vénézuéliennes et internationales qui ont pendant des mois demandé la reconduction du mandat de ce mécanisme d’enquête. Nous regrettons cependant que plusieurs États des Amériques, notamment l’Argentine, le Honduras et le Mexique, n’aient pas répondu à cet appel et soutenu les droits humains des victimes. »

« Les recherches menées par la Mission et les rapports qu’elle publie sont essentiels pour le combat mené par les victimes et les organisations en faveur du droit à la vérité, à la justice, à réparation et aux garanties de non-répétition. Elle considère pour l’heure disposer d’éléments suffisants montrant que des crimes contre l’humanité ont été commis au Venezuela, que le système judiciaire fonctionne comme un instrument de répression, et qu’il existe une politique de répression orchestrée par les plus hautes autorités et les services du renseignement à l’encontre de celles et ceux qui s’opposent, ou qui sont perçus comme s’opposant au gouvernement de Nicolás Maduro. »

« Différentes autorités présumées responsables de violations ont également été identifiées et elles devront faire l’objet d’enquêtes menées par des juridictions compétentes et impartiales, y compris par celles qui, en dehors du Venezuela, exercent la compétence universelle. »

« Ces résultats retentissants ont une valeur inestimable pour les victimes et la société civile au Venezuela, et ils pourraient également contribuer à l’enquête actuellement menée par le Bureau du Procureur de la Cour pénale internationale et avoir un effet dissuasif en empêchant que d’autres crimes et violations des droits humains ne soient commis. »

Toutes les infos
Toutes les actions
2022 - Amnesty International Belgique N° BCE 0418 308 144 - Crédits - Charte vie privée
Made by Spade + Nursit