Viêt-Nam : scandaleuse condamnation d’une défenseure de l’environnement

En réaction à la déclaration de culpabilité et à la condamnation à neuf ans de prison prononcée le 25 juillet à l’encontre de la défenseure des droits du travail et de l’environnement Trần Thị Nga pour « diffusion de propagande contre l’État » au Viêt-Nam, Josef Benedict, directeur adjoint des campagnes pour l’Asie du Sud-est et le Pacifique à Amnesty International, a déclaré :

« La condamnation et l’incarcération de Trần Thị Nga sont scandaleuses et doivent être annulées immédiatement. C’est une prisonnière d’opinion qui n’a fait que défendre pacifiquement les droits fondamentaux.

« Il s’agit de la deuxième défenseure des droits humains condamnée en moins d’un mois au Viêt-Nam, où les autorités intensifient leur politique visant à envoyer les militants pacifiques derrière les barreaux. Le gouvernement détruit la vie de personnes courageuses et de leurs familles, dans le but d’intimider tous ceux qui souhaitent s’exprimer.

« On compte actuellement plus de 90 prisonniers d’opinion au Viêt-Nam, et ce nombre ne cesse de croître. Les autorités doivent mettre fin aux restrictions sévères imposées aux défenseurs des droits humains et à leurs activités. »

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Actions liées

Marathon 2017 : SIGNEZ POUR LES DÉFENSEURS DES DROITS HUMAINS

Cette année, les 10 individus en danger du Marathon des lettres sont des défenseurs des droits humains. Ils ont tous besoin de votre aide. Nous vous proposons de signer pour eux, en un seul clic.