Viêt-Nam : scandaleuse condamnation d’une défenseure de l’environnement

En réaction à la déclaration de culpabilité et à la condamnation à neuf ans de prison prononcée le 25 juillet à l’encontre de la défenseure des droits du travail et de l’environnement Trần Thị Nga pour « diffusion de propagande contre l’État » au Viêt-Nam, Josef Benedict, directeur adjoint des campagnes pour l’Asie du Sud-est et le Pacifique à Amnesty International, a déclaré :

« La condamnation et l’incarcération de Trần Thị Nga sont scandaleuses et doivent être annulées immédiatement. C’est une prisonnière d’opinion qui n’a fait que défendre pacifiquement les droits fondamentaux.

« Il s’agit de la deuxième défenseure des droits humains condamnée en moins d’un mois au Viêt-Nam, où les autorités intensifient leur politique visant à envoyer les militants pacifiques derrière les barreaux. Le gouvernement détruit la vie de personnes courageuses et de leurs familles, dans le but d’intimider tous ceux qui souhaitent s’exprimer.

« On compte actuellement plus de 90 prisonniers d’opinion au Viêt-Nam, et ce nombre ne cesse de croître. Les autorités doivent mettre fin aux restrictions sévères imposées aux défenseurs des droits humains et à leurs activités. »

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Actions liées

M. Borsus, dites non aux ventes d’armes à l’Arabie saoudite

Les armes vendues par la Région wallonne à des pays violant sans le moindre scrupule les droits humains font couler du sang innocent. Cela doit cesser. Signez notre pétition