VIÊT-NAM Consternation à propos de la condamnation d’un dissident âgé

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

FLASH

Amnesty International est consternée par la condamnation à trente mois
d’emprisonnement, prononcée ce jeudi 29 juillet à l’encontre du docteur
Nguyen Dan Que par un tribunal d’Ho Chi Minh-Ville. Nguyen Dan Que,
soixante-deux ans, médecin réputé et militant de longue date en faveur des
droits humains, est membre d’Amnesty International. Il restera en prison
jusqu’en septembre 2005. Il a passé dix-neuf des vingt-six dernières années
en détention pour avoir défendu ses convictions.

L’organisation est extrêmement inquiète pour la santé de Nguyen Dan Que dont
l’état général est sérieux. Il a passé la plus grande partie des seize mois
qui se sont écoulés depuis son arrestation privé de tout contact avec
l’extérieur.

Lors de son procès, Nguyen Dan Que a été reconnu coupable d’ « abus de
droits démocratiques dans le but de porter atteinte aux intérêts de l’État
ainsi qu’aux droits légitimes et aux intérêts des organisations sociales et
des citoyens. » D’après les informations dont dispose Amnesty International,
il n’a bénéficié d’aucune assistance juridique et aucun observateur externe
n’a été admis à son procès.

Amnesty International considère Nguyen Dan Que comme un prisonnier d’opinion
qui n’aurait jamais dû être arrêté. L’organisation appelle à sa remise en
liberté sans condition.

Le docteur Nguyen Dan Que a été arrêté en mars 2003 non loin de son domicile
à Ho Chi Minh-Ville, alors qu’il se rendait à un cybercafé. Les autorités
avaient dans un premier temps indiqué qu’il faisait l’objet d’une enquête
pour espionnage. Son arrestation était intervenue quatre jours après la
diffusion sur internet et la publication à l’étranger d’un texte dans lequel
il affirmait que la liberté d’information n’existe pas au Viêt-Nam.

Index AI : ASA 41/017/2004
ÉFAI

Toutes les infos

Infos liées

Marathon 2017 : SIGNEZ POUR LES DÉFENSEURS DES DROITS HUMAINS

Cette année, les 10 individus en danger du Marathon des lettres sont des défenseurs des droits humains. Ils ont tous besoin de votre aide. Nous vous proposons de signer pour eux, en un seul clic.