Viêt-Nam. Un prêtre cyberdissident emprisonné

Le père Nguyen Van Ly, un prêtre catholique de soixante ans qui avait aidé à la mise en ligne sur Internet d’une pétition en faveur d’un changement démocratique, a été condamné ce vendredi 30 mars 2007 à huit années d’emprisonnement pour « propagande hostile » contre l’État. Quatre de ses collègues, Nguyen Phong, Nguyen Binh Thanh, Hoang Thi Anh Dao et Le Thi Hang, ont également été condamnés.




3Au bas de cet article, agissez en faveur de militants vietnamiens et renseignez-vous sur la cyberdissidence au Viêt-Nam.3

Tim Parritt, directeur adjoint d’Amnesty International pour l’Asie-Pacifique, a réagi à l’annonce de cette sentence :

 « Les accusations à caractère politique portées contre le père Ly et ses collègues sont manifestement une tentative pour les réduire au silence et effrayer d’autres critiques éventuels du gouvernement.
 « Cette condamnation signifie que le père Ly sera un prisonnier d’opinion pour la quatrième fois en vingt ans. Elle est le signe d’une répression accrue à l’encontre des dissidents par les autorités vietnamiennes, qui s’est intensifiée depuis que s’est tenu au Viêt-Nam le sommet de l’APEC en novembre 2006.
 « Le père Ly et ses collègues sont les premières personnes à être jugées dans le cadre de cette répression - nous craignons que d’autres ne suivent.
 « Les autorités vietnamiennes doivent immédiatement remettre en liberté le père Ly, Nguyen Phong et les trois autres personnes arrêtées en même temps qu’eux et cesser de harceler et d’interpeller toute personne qui critique le gouvernement. »


Complément d’information
Le père Ly a déjà passé une quinzaine d’années en prison pour avoir critiqué de façon pacifique la politique menée par le gouvernement en matière de religion et pour avoir réclamé un plus grand respect des droits humains, dès la fin des années 70.
Il est membre fondateur du Bloc 8406, à l’origine de la pétition en ligne, lancée en avril 2006 et signée par 118 militants de la démocratie, en faveur d’un changement politique pacifique et du respect des droits humains au Viêt-Nam. La pétition avait rapidement rassemblé de très nombreuses signatures et son lancement avait marqué la naissance effective d’un mouvement sur internet en faveur de la démocratie.
Depuis que s’est tenu à Hanoï le sommet international de l’APEC (Coopération économique des pays d’Asie-Pacifique) en novembre 2006, les autorités vietnamiennes ont graduellement intensifié la répression à l’égard des opposants, multipliant les interpellations et actes de harcèlement. Les personnes ayant signé la pétition du Bloc 8406 ont été prises pour cible, de même que celles liées à des partis politiques et des publications en faveur de la démocratie qui sont apparus au cours des douze derniers mois.

Agissez en faveur de cybermilitants vietnamiens ICI

Les derniers infos et rapports sur la cyberdissidence au Viêt-Nam  :

 Rapport récent sur les cyberdissidents
 Le cas de Truong Quoc Huy qui a fait l’objet d’un appel mondial dans le Libertés de décembre 2006


Voir des extraits du procès filmé par Reuters :

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Actions liées