Violences policères à Bruxelles.

Violences récentes à Bruxelles : Amnesty International partage les préoccupations de la Ligue des droits de l’Homme et de nombreux citoyens

Bruxelles, le 14 octobre 2010

Communiqué de presse

Amnesty International est particulièrement préoccupée suite aux nombreux témoignages faisant état de violences policières lors de plusieurs manifestations récentes.

Amnesty International rappelle que la liberté d’expression et le droit d’exprimer ses opinions constituent des libertés fondamentales et sont inscrits dans la Constitution belge.

Amnesty demande qu’une enquête indépendante soit menée sur les rapports d’arrestations arbitraires et de violences par les forces de l’ordre, y compris des accusations de gazage, matraquage, de menaces et humiliations, notamment à caractère sexuel.

De nombreux cas de violence dans les commissariats ont apparemment été rapportés : humiliations à caractère sexuel, traitements inhumains et dégradants (coups, pressions sur les ganglions, étouffement, refus d’accès à l’eau et aux sanitaires).

S’il s’avère que des membres des forces de l’ordre ont été responsables de ces comportements, Amnesty International demande qu’ils soient traduits en justice.

Amnesty International invite donc les citoyens à défiler dans le calme ce samedi 16 octobre 2010 à 15 heures à la Porte de Hal à Bruxelles

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Actions liées