Visite du Vice-président chinois en Belgique : Culture et Droits humains, intimement liés.

Communiqué de presse -
08 octobre 2009

À l’occasion de la visite du Vice-Président chinois, Xi Jinping, dans le cadre de l’exposition Europalia Chine, Amnesty International espère vivement que le Premier ministre belge, Herman Van Rompuy, soulèvera la question préoccupante des violations des droits humains en Chine.

L’Organisation attire particulièrement l’attention sur la situation des militants qui ont été gravement réprimés pour avoir manifesté à l’approche du 60e anniversaire de la proclamation de la République populaire de Chine, le 1er octobre. Les autorités ont accru la surveillance des « pétitionnaires », des défenseurs des droits humains, des pratiquants de certaines religions et des membres de minorités ethniques, afin de les empêcher de soulever publiquement des questions relatives aux droits humains à l’occasion des célébrations de la fête nationale.

Amnesty demande également au Premier ministre belge d’intervenir en faveur de Dhondup Wangchen, cinéaste tibétain, accusé d’incitation au séparatisme, et détenu depuis mars 2008 pour avoir tourné un film documentaire portant sur l’attitude des Tibétains face aux Jeux olympiques de Pékin. Info et action

Culture et droits humains sont intimement liés.

Criminaliser la liberté d’expression est une atteinte aux droits fondamentaux.

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Actions liées

M. Borsus, dites non aux ventes d’armes à l’Arabie saoudite

Les armes vendues par la Région wallonne à des pays violant sans le moindre scrupule les droits humains font couler du sang innocent. Cela doit cesser. Signez notre pétition