www.irrepressible.be, Amnesty appelle à combattre la censure sur Internet

www.irrepressible.be

"Ouvrez votre journal n’importe quel jour de la semaine, et vous lirez que quelqu’un, quelque part dans le monde, a été emprisonné, torturé ou exécuté parce que ses opinions ou sa religion sont inacceptables aux yeux de son gouvernement".

C’est de cette manière que Peter Benenson lançait l’appel fondateur d’Amnesty International, dans les colonnes de The Observer, dans un article devenu célèbre, "Les prisonniers oubliés".

L’auteur invitait le grand public à écrire aux gouvernements pour qu’ils mettent un terme à ces persécutions. Ce qui devait être une campagne d’un an en faveur de la libération d’une poignée de prisonniers se transforma, devant l’enthousiasme de milliers de personnes, en un mouvement qui compte aujourd’hui plus de 1,8 million de sympathisants dans une centaine de pays, et qui lutte pour la liberté et la justice un peu partout dans le monde.
Beaucoup de choses ont changé en 45 ans.

Ce qui n’a pas changé, malheureusement, malgré les avancées de la technologie, c’est que des individus sont toujours emprisonnés pour avoir exprimé pacifiquement leurs opinions.

Peter Benenson a lancé Amnesty International après avoir lu dans un journal que deux étudiants portugais avaient été emprisonnés pour avoir porté un toast à la liberté dans un café ; 45 ans plus tard, nous apprenons que trois jeunes Vietnamiens ont été arrêtés pour avoir participé à un chat sur la démocratie.

Les gouvernements ont toujours aussi peur des opinions dissidentes, et essayent de les faire taire. Si l’internet a apporté la liberté de s’informer à des millions de citoyens, certains ont payé cette liberté par un emprisonnement du fait de gouvernements qui essayent de restreindre cette liberté.

Des gouvernements ont fermé et censuré des sites web et des blogs. Ils ont créé des firewalls qui empêchent l’accès à l’information, et ils ont limité ou filtré l’accès aux moteurs de recherche afin d’éviter que cette information ne passe sous les yeux de leurs citoyens.

Quarante-cinq ans plus tard, Amnesty relance un nouvel appel à la mobilisation du public.

La force d’internet, c’est de transcender les frontières, et de permettre la libre circulation des idées autour du globe. Appel au respect de la liberté d’expression, appel à la libération des cyber-dissidents emprisonnés pour avoir envoyé des emails et exprimé leurs points de vue sur des sites internet.
Mais Irrepressible.be veut également utiliser la censure sur internet pour la combattre. Nous demandons aux citoyens de montrer leur soutien en diffusant sur leur site ou dans leurs emails un logo qui contient un fragment d’un site web que quelqu’un, un jour, a essayé de censurer.

Ainsi, chaque fois que vous envoyez un email, ou que quelqu’un visite votre site, vous diffusez l’information. Ce que les censeurs essayent précisément d’empêcher !

Chaque fois que quelqu’un verra le logo de la campagne, vous aiderez à combattre la censure, et vous permettrez à d’autres personnes de s’engager et de diffuser le message.

Marathon 2017 : SIGNEZ POUR LES DÉFENSEURS DES DROITS HUMAINS

Cette année, les 10 individus en danger du Marathon des lettres sont des défenseurs des droits humains. Ils ont tous besoin de votre aide. Nous vous proposons de signer pour eux, en un seul clic.