ZIMBABWE - Appel commun aux dirigeants africains concernant la situation des droits humains au Zimbabwe

Index AI : AFR 46/030/2005

DÉCLARATION PUBLIQUE

Avec l’Union africaine et le Nouveau partenariat pour le développement de l’Afrique (NEPAD), les chefs d’État et de gouvernement africains ont pris un engagement envers les droits humains et l’obligation de rendre des comptes en Afrique. Nous appelons les dirigeants africains à respecter cet engagement et à mettre un terme à leur long silence sur les violations des droits humains commises au Zimbabwe.

Aujourd’hui, au Zimbabwe, des centaines de milliers de personnes sont déplacées à l’intérieur du pays et se trouvent absolument sans ressources, non pas en raison d’une guerre, d’un tremblement de terre ou d’un tsunami, mais parce que leur propre gouvernement les a expulsées de force, a démoli leurs maisons et a détruit leurs biens et leurs moyens d’existence. Ces agissements, qui sont complètement injustifiables au regard du droit international, ont largement été condamnés. Cependant, les États africains ont gardé un silence étonnant face à cette situation et n’ont pas manifesté une volonté politique de réagir à la crise des droits humains au Zimbabwe.

Kofi Annan, le secrétaire général des Nations unies, a décrit les expulsions massives du Zimbabwe comme une « injustice catastrophique » et souligné qu’elles avaient été « menées avec une indifférence troublante pour les souffrances humaines ».

L’Envoyée spéciale des Nations unies pour les questions relatives aux établissements humains au Zimbabwe, Anna Tibaijuka, a indiqué que cette opération gouvernementale avait affecté directement 700 000 personnes et 2,4 millions indirectement ; toujours selon elle, l’opération a accéléré une crise humanitaire aux proportions gigantesques.

Les droits humains subissent de nouvelles atteintes dans le cadre de la crise humanitaire. Le gouvernement du Zimbabwe ne peut ou ne veut manifestement pas respecter son obligation d’assurer à la population des niveaux minimaux essentiels en matière d’alimentation, d’approvisionnement en eau, d’abri et de soins médicaux. Il refuse aux victimes l’aide humanitaire dont elles ont si désespérément besoin.

 Des milliers d’individus, y compris des enfants, des malades et des personnes âgées, doivent affronter la saison des pluies sans disposer d’un abri suffisant, voire sans aucun abri. Le gouvernement ne fournit pas d’abri à ceux qui en ont besoin, et il empêche les Nations unies et les églises de le faire ; la police a expulsé, au cours de raids nocturnes, des personnes sans ressources qui s’étaient réfugiées dans des églises.

 Plus de quatre millions de personnes ont besoin d’une aide alimentaire, mais le gouvernement limite les distributions d’aliments ; il s’est également opposé à un appel à l’aide humanitaire émis par les Nations unies et il a forcé des dizaines de milliers de personnes à retourner dans des zones rurales déjà gravement touchées par les pénuries alimentaires.

 Des dizaines de milliers de personnes ont besoin d’eau propre et d’installations sanitaires, mais le gouvernement entrave le travail des organisations qui souhaitent les aider.

 Les militants locaux qui ont essayé d’aider et de protéger les personnes déplacées ont été menacés et harcelés.

L’absence de respect envers les droits humains qui caractérise le Zimbabwe a déjà fait l’objet de nombreux rapports, y compris ceux publiés en 2005 par la Commission africaine des droits de l’homme et des peuples et par l’Envoyée spéciale des Nations unies pour les questions relatives aux établissements humains. Devant des violations aussi massives et reconnues, les États membres de l’Union africaine et des Nations unies ont pour devoir de veiller à ce que les recommandations émises par ce genre de mécanismes régionaux et internationaux de résolution des problèmes soient mises en œuvre, afin de résoudre la situation actuelle, qui affecte des citoyens africains, et de dissuader les pratiques nuisibles à l’avenir. Le silence des États africains face aux graves souffrances provoquées par les expulsions forcées, au Zimbabwe ou ailleurs sur le continent, a donné l’impression regrettable d’une approbation tacite de ces expulsions en tant que choix politique.

Aujourd’hui, nous appelons les États africains, individuellement et en leur qualité de membres de l’Union africaine, à :

 exprimer publiquement leur préoccupation au sujet de la dégradation de la situation des droits humains au Zimbabwe, et notamment des violations des droits humains résultant directement de l’opération Murambatsvina ;

 encourager et proposer d’aider publiquement le gouvernement du Zimbabwe à mettre en œuvre immédiatement les recommandations des rapports de la Commission africaine des droits de l’homme et des peuples et de l’Envoyée spéciale des Nations unies pour les questions relatives aux établissements humains au Zimbabwe ;

 placer la situation humanitaire et relative aux droits humains du Zimbabwe à l’ordre du jour de l’Assemblée des chefs d’État et de gouvernement de l’Union africaine de janvier 2006 ;

 condamner le refus de coopérer du gouvernement zimbabwéen avec l’envoyé spécial de la Commission de l’Union africaine, alors qu’il se trouvait dans le pays en juillet ; exiger que cette personne soit autorisée à retourner au Zimbabwe afin de pouvoir remplir son mandat et faire un rapport à l’Union africaine ;

 soutenir publiquement un programme exhaustif d’assistance humanitaire comprenant, entre autres, la fourniture d’un abri temporaire à tous ceux qui en ont besoin ;

 exiger des réparations effectives, notamment en matière de recours juridique, de compensation et de restitution si possible, pour les victimes des expulsions, des démolitions et des autres violations des droits humains ;

 exiger que l’impunité protégeant les auteurs de violations des droits humains au Zimbabwe prenne fin, et que les responsables de ces violations soient traduits en justice ;

 s’engager à rechercher des solutions alternatives aux expulsions forcées, dans leur propre juridiction.

Nous demandons également aux États africains, en tant que membres des Nations unies :

 de donner leur plein soutien aux initiatives des Nations unies ayant pour but d’aborder les problèmes des droits humains et de la situation humanitaire au Zimbabwe et de faire pression sur le gouvernement, afin de permettre une observation indépendante des droits humains au Zimbabwe, y compris de la part des Rapporteurs spéciaux des Nations unies ;

 en particulier, aux États africains membres du Conseil de Sécurité des Nations unies - l’Algérie, le Bénin et la Tanzanie -, et aux États qui vont devenir membres en janvier 2006 - le Ghana et la République du Congo - de permettre au Conseil de Sécurité d’être informé régulièrement de la situation au Zimbabwe, y compris en ce qui concerne l’accès humanitaire aux personnes déplacées et vulnérables par les Nations unies.

Organisations qui soutiennent cet appel :

AFRIQUE DU SUD

 Action Support Centre

 Action Support Centre and Coalition for Peace in Africa (COPA)

 Amnesty International - South Africa (AISA)

 Anti-Corruption Trust of Southern Africa (ACT-Southern Africa)

 Association for Community and Rural Advancement (AnCRA)

 Association of Rural Advancement (AFRA)

 Centre for the Study of Violence and Reconciliation (CSVR)

 Centre for Rural Legal Studies (CRLS)

 Coalition for Peace in Africa

 Community Law Centre

 Crisis Coalition Zimbabwe

 Eastern Cape Agricultural Research Programme (ECARP)

 Free State Rural Development Association
Heal Zimbabwe Trust

 Karoo Centre for Human Rights

 Land Access Movement of South Africa

 Land for Peace

 Lawyers for Human Rights - Stellenbosch Office

 Legal Assistance Centre

 National Land Committee (NLC)

 Nkunzi Development Association

 Peace and Democracy Project

 Programme for Land and Agrarian Studies (PLAAS) - University of Western Cape

 Rural Legal Trust (RLT)

 South Africa National NGO Coalition (SANGOCO)

 Support Centre - ACTION for Conflict Transformation

 Southern Cape Land Committee

 Solidarity Peace Trust (SPT)

 Southern African Women’s Institute of Migration Affairs

 Southern Africa Litigation Centre

 TRAC Mupumalanga

 Transkei Land Services Organisation

 Treatment Action Campaign

 Women on Farm Project

 Zimbabwe Action Support Group

 Zimbabwe Advocacy Campaign (ZAC)

 Zimbabwe Exiles Forum

 Zimbabwe Human Rights Lobby Group

 Zimbabwe Political Victims Association (ZIPOVA)

 Zimbabwe Torture Victims Project (ZTVP)

ANGOLA

 Associacao Justica, Paze Democracia (AJPD)

BOTSWANA

 Amnesty International - Botswana

 Ditshwanelo (The Botswana Centre for Human Rights)

 Women in Law in Southern Africa - Botswana

ÉGYPTE

 Afro- Asian Peoples’ Solidarity Organisation (AAPSO)

 The Egyptian Organisation for Human Rights

ÉTHIOPIE

 Initiative Africa (IA)

ÉRYTHRÉE

 Human Rights Concern

GHANA

 African Women Lawyers Association

 Commonwealth Human Rights Initiative (Africa)

 Media Foundation for West Africa

 People’s Dialogue for Human Settlements

 The Arc Foundation

KENYA

 Amnesty International - Kenya

 Association of Media Women in Kenya

 Basic Rights

 Citizens Coalition for Constitutional Change

 Hakijimii Trust

 Independent Medical Legal Unit

 FIDA Kenya

 Kenya Medical Association Human Rights Committee

 Kisumu Urban Apostolate Programmes-Pandipieri

 Men to Men

 Men for Gender Equality

 OIKEDOME

 People Against Torture

 Release Political Prisoners Group

 Social Reform Centre

 Umande Trust

 Young Women Leadership Institute

LÉSOTHO

 Federation of Women Lawyers

 Gender and Media Southern Africa (GEMSA)

 Lesotho Closthing and Allied Workers Union

 Lesotho Council of Non-Governmental Organisations

 Lesotho Durham Link

 Lesotho Society for mentally Handicapped Persons

 Lesotho Youth Federation

 Media Institute of Southern Africa - Lesotho

 NGO Coalition on the Rights of the Children

 Women in Law in Southern Africa - Lesotho

 Young Women Christian Association

LIBÉRIA

 Amnesty International - Liberia

MALAWI

 Centre for Human Rights and Rehabilitation (CHRR)

 Civil Liberties Committee

 Institute of Policy Interaction (IPI)

 National Media Institute of Southern Africa (NAMISA)

 Women in Law in Southern Africa - Malawi

MOZAMBIQUE

 Women in Law in Southern Africa - Mozambique

NAMIBIE

 Association for Children with Language, Speech & Hearing Impairments (ClaSH) of Namibia

 Big Issue Namibia

 Clement Daniels Legal Practitioners

 Katutura Community Radio 106.2 FM

 Legal Assistance Centre of Namibia

 Namibia Development Trust

 Namibia NGO Forum

  !Nara Training Centre

 National Society for Human Rights (NSHR)

 People’s Education, Assistance and Counselling for Empowerment (PEACE) Centre

 Sister Namibia

 The Rainbow Project

 Women Leadership Centre of Namibia

NIGÉRIA

 Civil Resources Development & Documentation Centre (CIRRDOC)

 Concerned Professionals (CP)

 Gender Development Action (GADA)

 Legal Defence and Assistance Project (LEDAP)

 Prisoners Rehabilitation & Welfare Action (PRAWA)

 Projekthope

 Women Advocates Research & Documentation Centre (WARDC)

RÉPUBLIQUE DÉMOCRATIQUE DU CONGO (RDC)

 Association Africaine de défense des Droits de l’Homme (ASADHO)

 Collectif des Jeunes du Sud-Kivu (COJESKI)

 Comité Droits de l’Homme Maintenant

 Fondation Bill Clinton

 La Voix des Sans Voix

 Ligue des Electeurs

 Mouvement des jeunes et Etudiants pour la Patrie

 Observatoire Congolais des Droits de l’Homme (OCDH)

 Réseau Provincial de Défense des Droits Humains-Kin (REPRODHOC)

 SADC-Youth Movement

 Toges Noires

SÉNÉGAL

 Amnesty International - Sénégal

 Convergence Africaine pour la Démocratie et les Droits Humanins (CADDU)

SOMALIE

 Justice Watch Association (JUWA)

 National Union of Somali Journalists

 SADO

 Somali Human Rights Defenders Network

SOMALILAND

 Samotalis Coalition for Human Rights

 Somaliland National Human Rights Network

SOUDAN

 SIHA Network

SWAZILAND

 Coordinating Assembly of NGOs (CANGO)

 Women in Law in Southen Africa - Swaziland

TANZANIE

 BEB Rural Development Option

 Grassroot Initiative Support Trust

 Media Institute of Southern Africa - Tanzania

 Same Network of NGO/CBOs

 Tabora Development Foundation Trust

 Tabora Development Society

 Tanzania Christian Farm Development Trust

ZAMBIE

 Anti Voters Apathy (AVAP)

 Catholic Centre for Justice Development and Peace (CCJDP)

 Catholic Commission for Justice and Peace

 Children in Need (CHIN)

 Foundation for Democratic Progress (FODEP)

 Justice for Widow and Orphans

 Legal Resources Foundation (LRF)

 Southern African Centre for Conflict Resolution and Disputes

 Women in Law in Southern Africa - Zambia

 Women for Change

 Zambia Association for Research and Development (ZARD)

 Zambia Civic Education Association

ZIMBABWE

 Counselling Services Unit

 Gays and Lesbians of Zimbabwe (GALZ)

 Human Rights Trust of Southern Africa (SAHRIT)

 Legal Resources Foundation (LRF)

 Media Institute of Southern Africa

 Media Monitoring Project of Zimbabwe

 Nonviolent Action and Strategies for Social Change

 Transparency International Zimbabwe (TIZ)

 University of Zimbabwe Legal Aid and Advice Scheme

 Women in Law in Southern Africa - Zimbabwe

 Women of Zimbabwe Arize (WOZA)

 Zimbabwe Association for Crime Prevention and Rehabilitation (ZACRO)

 Zimbabwe Association of Doctors for Human Rights

 Zimbabwe Civic Education Trust (ZIMCET)

 Zimbabwe Human Rights Association (ZimRights)

 Zimbabwe Lawyers for Human Rights

 Zimbabwe Peace Project

ORGANISATIONS INTERNATIONALES

 Amnesty International

 Centre on Housing Rights and Evictions (COHRE)

 Catholic Institute for International Relations (CIIR)

 CIVICUS - World Alliance for Citizen Participation

 Cordaid

 FIAN International

 Habitat International Coalition - Housing and Land Rights Network

 Human Rights Watch (HRW)

 International Bar Association’s Human Rights Institute

 Network for Social Justice (FAHAMU)

 Trocaire

ONG DES AMÉRIQUES, D’ASIE ET D’EUROPE QUI S’ASSOCIENT À CET APPEL

 Amnesty International - Inde

 A’idun Group

 Applied Research Institute - Jerusalem (ARIJ)

 Arcilla Research

 Asociación Agenda Mujeres, Lima-Perú

 Asociación de la Vivienda Económica (AVE)

 Asia Pacific Socio-Economic Research Institute

 Asia Pacific Forum on Women, Law & Development (APWLD)

 Associação De Moradores Do Jardim Nova Esperança I E Ii - Sumaré/Sp - Brésil

 Associação Grão - Diversidade e Cidadania

 Association for Youth and Cultural Organisation

 Barka Foundation for Mutual Help

 C.D.D.H - Centro de Defesa dos Direitos Humanos, Brésil

 Centre for Trade Union & Workers Services (CTWC)

 Centro de Direitos Humanos de T.Otoni

 Centro de Direitos Humanos, Brésil

 Centro de Estudios Legales y Sociales/Center for Legal and Social Studies (CELS), Argentine

 Centro de Estudos e Ação da Mulher Urbana e Rural - Brésil

 Centro de Estudos e Defesa do Negro no Pará - CEDENPA

 Charter on Poverty Issues (Canada)

 Comité de Campaña por una vivienda Digna

 Concordamos e assinamos esta Declaração Conjunta, Brésil

 Condepe Conselho Estadual de Defesa dos Direitos da Pessoa Humana, Brésil

 Corporación Humanas de Chile

 Curitiba - Brésil

 D.D.H - Centro de Defesa dos Direitos Humanos, Brésil

 Educational Assistance Organs Federation

 Ensan Center for Democracy and Human Rights (Palestine)

 Entidade APJ - Aprender Produzir Juntos

 European Roma Rights Centre, Hongrie

 Faorlist e da Comissão de Direitos Humanos da Alepa

 FDDCA Frente de Defesa dos Direitos da Criança e do Adolescente do Vale do Mucuri

 Federação de Órgãos para Assistência Social e Educacional (FASE) (Social and
- FOCO - Argentine

 Foro de Mujeres del Mercosur, Paraguay

 Grupo Tortura Nunca Mais da Bahia- Brésil

 Grupo Tortura Nunca Mais/Paraná, Brésil

 Grupo Tortura Nunca Mais/São Paulo, Brésil

 Habitat International Coalition - Amérique latine

 Human Rights Council

 Igreja Evangélica Projeto Vida em Volta Redonda

 Instituição : Missionárias de Jesus Crucificado, Brésil

 Instituto de Desenvolvimento e Direitos Humanos (IDDH)

 Instituto de Estudos Sócio Ambientais - IESA

 Instituto Palmas

 International Development Exchange

 Organisation Mondiale Contre la Torture (OMCT)

 LANUD - Instituto Latino Americano das Nações Unidas para a Prevenção do Delito e

 Macapá - Brésil

 MAM FUNDACIONAL, Pérou

 Mines, Minerals & People (mm&P) - Inde

 Movimento Nacional de Direitos Humanos (National Human Rights Movement), Brésil

 Movimentos Sociais de Teófilo Otoni

 NASA - Núcleo de Ação Solidáira à Aids, Brésil

 National Alliance of HUD Tenants

 National Economic and Social Rights Initiative, États-Unis

 Núcleo de Atendimento as Vítimas de crimes Violentos NAVCV

 Ordem dos Advogados do Brasil, Brésil

 Organização Ser Mulher - Centro de Estudos e Ação da Mulher Urbana e Rural - Brésil

 Pastoral do Menor-Diocese de T.Otoni

 People’s Movement for Human Rights Learning (PDHRE)

 Peruvian Women Center Flora Tristan, Diverse Women Diary

 Public Against Torture in Israel

 SCANOVI - Associação de Catadores de Materiais Recicláveis Teófilo Otoni, MG-BRASIL

 Social Rights Advocacy Centre, Canada

 Tratamento do Delinqüente, Brésil

 União Geral Dos Moradores Dos Bairros Vilas E Jardins De Curitiba E Região Metropolitana -

 Vânia de Melo vValadão Cardoso

 Zimbabwe Watch.

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Actions liées