Assemblée mondiale d’Amnesty International 2019

Plus de 300 délégué·e·s d’Amnesty International originaires du monde entier – membres, sympathisant·e·s et représentant·e·s des différentes sections du mouvement – vont se réunir à Johannesburg, en Afrique du Sud, pour l’Assemblée mondiale annuelle de l’organisation.

L’Assemblée mondiale est l’organe de décision suprême d’Amnesty International ; elle se réunit une fois par an. 
 
Les participant·e·s à cette réunion vont faire le point sur la situation des droits humains dans le monde, débattre de propositions politiques et adopter de nouvelles lignes de conduite destinées à guider le mouvement dans son travail à venir en faveur des droits fondamentaux.

Le discours d’ouverture sera prononcé par Dikgang Moseneke, ancien prisonnier d’opinion et ancien vice-président de la Cour suprême d’Afrique du Sud, le vendredi 2 août 2019 à l’hôtel Birchwood, à Kempton Park. L’Assemblée mondiale se tiendra du 2 au 4 août 2019.
 
Le secrétaire général d’Amnesty International, Kumi Naidoo, ainsi que des jeunes militant·e·s qui se battent, entre autres, pour le climat, les droits des personnes lesbiennes, gays, bisexuelles, transgenres et intersexuées (LGBTI), les droits des réfugié·e·s et le droit de manifester dans des pays comme la Turquie, le Venezuela et l’Afghanistan, seront disponibles pour répondre à des interviews.
 
Des militant·e·s ayant été persécutés pour leur travail dans des pays tels que la Turquie, le Venezuela, la Zambie et le Zimbabwe seront aussi présents à l’Assemblée mondiale.
 

Complément d’information

Amnesty International est un mouvement mondial réunissant plus de sept millions de membres et sympathisant·e·s qui agissent pour que les droits fondamentaux de chaque individu soient respectés.

Toutes les infos

Hong Kong : gazés, agressés et arrêtés pour avoir manifesté

Violences policières lors de manifestations à Hong Kong. Amnesty estime qu’il s’agit de violation du droit international. Signez notre pétition !