L’Europe doit répondre avec courage aux noyades en Méditerranée

Au moins 150 personnes se seraient noyées jeudi 25 juillet dans la Méditerranée, et autant de personnes auraient été renvoyées en Libye par les garde-côtes libyens, où elles risquent la détention illimitée.

En réaction à ces possibles informations, Massimo Moratti, directeur de la recherche chez Amnesty International, a déclaré :

« Si les informations faisant état de 150 personnes mortes noyées sont confirmées, cela représente le nombre de victimes le plus élevé pour un naufrage en Méditerranée cette année.

« Ce chiffre montre les conséquences des décisions déplorables des dirigeants européens. Ces derniers ont fait tout ce qu’ils pouvaient pour relever le pont-levis de la forteresse Europe, en cessant les opérations de recherche et de sauvetage, en criminalisant le sauvetage par les bateaux des ONG, en coopérant avec les garde-côtes libyens… Et pourtant, des personnes continuent de risquer leur vie pour venir en Europe.

« Malgré un voyage de plus en plus dangereux et des obstacles épouvantables, les personnes qui tentent la traversée vers l’Europe gardent espoir en un avenir meilleur et font preuve d’un courage incroyable pour faire en sorte qu’il se réalise. Nous avons besoin de voir les dirigeants européens montrer eux aussi du courage, et changer d’approche pour en adopter une qui soit humaine, qui sauve des vies et qui ne condamne pas à la détention en Libye celles et ceux qui survivent. »

Toutes les infos
Toutes les actions

Hong Kong : gazés, agressés et arrêtés pour avoir manifesté

Violences policières lors de manifestations à Hong Kong. Amnesty estime qu’il s’agit de violation du droit international. Signez notre pétition !