Belgique : Place de la Monnaie rebaptisée « place des Droits humains »

Du 1er au 15 octobre, Amnesty International, partenaire de la Quinzaine de la Solidarité internationale de la Ville de Bruxelles, rebaptisera, pour le 70e anniversaire de la Déclaration universelle des droits de l’homme, la place de la Monnaie « place des Droits humains » pour conscientiser les citoyens quant à la place essentielle qu’occupent ces droits fondamentaux dans leur vie quotidienne.

« Nous sommes très heureux d’être partenaire de la Quinzaine de la solidarité internationale, dont le thème est cette année les droits humains. C’est l’occasion de remettre à l’honneur et au coeur des préoccupations la Déclaration universelle des droits de l’homme, qui selon un s​ondage récent​d’Amnesty International n’est pas suffisamment connu des Belges. Il est pourtant important que le public protège ce texte fondateur comme il nous protège depuis 70 ans  »​, explique Philippe Hensmans, directeur de la section belge francophone d’Amnesty International.

Pour la journée de clôture de la Quinzaine de la solidarité internationale, le samedi 13 octobre, l’organisation de défense des droits humains présentera dans la galerie Anspach l’exposition « ​Même à 70 ans, la Déclaration universelle des droits de l’homme n’a pas le droit de se reposer  », laquelle se compose de 30 transats sur lesquels sont inscrits les 30 articles de la Déclaration universelle des droits de l’homme. Parallèlement, sur la « place des Droits humains », des militants d’Amnesty International interpelleront les passants sur les droits qu’ils estiment les plus importants et ceux qui leur apparaissent comme les plus menacés.

La Quinzaine de la Solidarité Internationale sera inaugurée le lundi 1er octobre à l’Hôtel de Ville de Bruxelles, lors d’une soirée où interviendront Philippe Hensmans, directeur de la section belge francophone d’Amnesty International, et Alexandre Lahvinets, défenseur des droits humains biélorusse, notamment sur la question du respect des droits humains dans le monde.

Par ailleurs, les groupes bruxellois d’Amnesty International et d’Oxfam-Magasins du monde réuniront une centaine d’élèves bruxellois le mercredi 3 octobre pour une journée consacrée à leur engagement intitulée « Les jeunes s’engagent ». Elle s’articulera autour d’ateliers en lien avec le travail décent, la justice, les questions de genre, la liberté d’expression, etc. Les jeunes, accompagnés par des artistes et des graffeurs, auront l’occasion d’exprimer leur compréhension des droits humains via des formes artistiques urbaines comme le street-art.

Pour découvrir le programme complet de la Quinzaine : Pour découvrir le programme complet de la Quinzaine

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Actions liées

Nicaragua : justice pour Amaya et les autres activistes persécutés

Amaya Coppens, une belgo-nicaraguayenne, et d’autres étudiants sont victimes de la répression du gouvernement. Signez la pétition !