Enfin des dirigeants qui nous disent la vérité !

Découvrez comment al-Sissi, Xi Jinping, Enrique Nieto et d’autres dirigeants nous disent tout à propos des cruautés se déroulant dans leurs pays.

Un grand nombre de gouvernements à travers le monde mettent tout en œuvre pour cacher les informations relatives aux atrocités commises dans leur pays. L’emprisonnement et la torture sont encore pratiques courantes pour réfréner toute initiative des citoyens désireux de faire valoir leur droit à la liberté d’expression.
Mais Amnesty a décidé de faire dire la vérité aux dirigeants en détournant des vidéos sur Youtube qui rejouent leurs discours. En superposant aux sous-titres originaux ses propres sous-titres, Amnesty a permis de divulguer des informations que les dirigeants essayent d’ordinaire, de cacher à tout prix.

« Avec ces détournements, nous voulons attirer l’attention des internautes sur le fait que, malheureusement, un grand nombre de gouvernements à travers le monde ne disent pas tout en ce qui concerne les atrocités commises dans leur pays », explique Philippe Hensmans, directeur de la section belge francophone d’Amnesty International. « Il est important d’agir pour protéger ceux qui, malgré le danger, ont eu ou ont le courage de s’exprimer librement ».

Chaque banner superposée au-dessus du discours officiel possède sa propre proposition d’action renvoyant à une pétition ou à une information plus détaillée des libertés fondamentales mises à mal.

Amnesty a décidé de faire dire la vérité aux dirigeants en détournant des vidéos sur Youtube qui rejouent leurs discours

Nicaragua : justice pour Amaya et les autres activistes persécutés

Amaya Coppens, une belgo-nicaraguayenne, et d’autres étudiants sont victimes de la répression du gouvernement. Signez la pétition !