Comment sécuriser son smartphone avant de participer à une manifestation par Ramy Raoof, expert en technologie tactique au Security Lab d’Amnesty Tech

Manifestation Black Lives Matter

Si vous prévoyez de participer à une manifestation, votre téléphone est un outil essentiel. Vous en avez besoin pour accéder à des informations, vous organiser avec vos collègues, prendre des photos et vidéos des événements et venir en aide à d’autres personnes. Comprendre la sécurité numérique et les bonnes pratiques vous permet non seulement d’être mieux préparé·e à participer à une manifestation, mais également de contribuer à la sécurité numérique de votre entourage et de vos ami·e·s.

Voici quelques conseils pratiques pour sécuriser votre smartphone avant de participer à une manifestation.

Possibles risques liés à l’utilisation d’un smartphone pendant une manifestation :

  1. Perte du téléphone.
  2. Confiscation du téléphone par la police.
  3. Interruption des communications en raison de la surcharge du réseau ou d’une panne de réseau. Cela peut venir d’une ingérence intentionnelle ou du grand nombre de personnes utilisant le réseau des opérateurs mobiles, causant une surcharge.
  4. Surveillance ciblée par les responsables de l’application des lois :
     Interruption de certains services mobiles (blocage des appels ou de l’envoi des SMS) ;
     Écoute des communications par des appareils radiotéléphoniques, comme des talkie-walkies et d’autres services radiotéléphoniques.
  5. Surveillance de masse pendant les manifestations :
     Entrave des services Internet, notamment de l’accès à des réseaux sociaux populaires tels que Twitter ;
     Interruption des services de messagerie ou de communication vocale comme Signal ou WhatsApp ;
     Utilisation de réseaux Wifi publics près de la manifestation pour surveiller les déplacements et identifier les appareils connectés ;
     Obtention des informations des antennes-relais près d’une manifestation pour suivre et identifier des personnes.

Conseils avant de participer à une manifestation :

  1. Assurez-vous que le verrouillage de l’écran de votre téléphone est activé. Utilisez un code PIN à six chiffres au moins, ou même préférablement un mot de passe. Si vous utilisez un déverrouillage biométrique, comme l’empreinte digitale ou l’identification faciale, gardez à l’esprit que cela peut être utilisé pour déverrouiller de force votre téléphone. Vous pouvez désactiver ces options.
  2. Faites une sauvegarde de votre téléphone. Sauvegardez toutes vos données, y compris vos contacts, vos SMS, vos données médias et toutes vos données personnelles. Pensez à sauvegarder également vos applications de messagerie.
  3. Apportez une batterie de rechange ou une batterie externe.
  4. Écrivez sur un morceau de papier ou encore sur une partie de votre corps au marqueur les informations importantes comme la personne à contacter en cas d’urgence ou le numéro de téléphone d’un avocat.
  5. Rechargez votre crédit d’appel téléphonique et veillez à avoir accès à suffisamment de données cellulaires.
  6. Familiarisez-vous avec les applications que vous prévoyez d’utiliser lors de la manifestation et veillez à ce que toutes les applications soient à jour.
  7. Vérifiez l’état de stockage de votre téléphone : il ne faut pas courir le risque de manquer d’espace de stockage, veillez donc à en avoir suffisamment et/ou utilisez une carte mémoire SD externe.
  8. Raccourcis des appareils : vous pouvez utiliser votre téléphone plus discrètement en public et gagner du temps si vous connaissez les boutons et les raccourcis clavier. Vous pouvez, par exemple, utiliser un raccourci pour lancer l’appareil photo ou envoyer un message d’urgence. Apprenez et entrainez-vous à utiliser ces raccourcis. Vous pouvez éventuellement les personnaliser.
  9. Envisagez d’activer la fonction « Localisation » de votre téléphone, afin de pouvoir le localiser et en effacer les données à distance le cas échéant. La plupart des smartphones prévoient une méthode pour le faire. Assurez-vous de connaitre la procédure. Les instructions sont disponibles ici pour Android [1] et ici pour iPhone [2].
  10. Utilisation de l’appareil photo du téléphone :
  • Une fois à la manifestation, certains détails peuvent attirer une attention inutile, comme le flash ou le son de votre appareil photo. Vérifiez les réglages de votre appareil photo et configurez-le de manière à ce que son utilisation soit plus sûre.
  • Utilisez l’appareil photo en maintenant le téléphone verrouillé : votre téléphone pourrait vous être pris pendant que vous filmez, il est donc préférable d’utiliser l’appareil photo en maintenant le téléphone verrouillé. La personne qui prendra votre téléphone n’aura ainsi pas accès à son contenu. Pensez à lancer l’appareil photo grâce au raccourci sur l’écran verrouillé au lieu de déverrouiller votre téléphone. Les instructions sont disponibles ici pour Android [3] et ici pour iPhone [4].
  • Pensez à la vie privée des autres : lorsque vous prenez des photos ou filmez, l’identité de vos ami·e·s et collègues peut être révélée. Dans ce cas, cachez leur identité sur les photos avant de les partager ou de les publier. Vous pouvez utiliser l’éditeur rapide de votre application de média. Découvrez également des applications qui peuvent vous aider à le faire, comme cette application pour Android [5]. Pour iPhone, vous pouvez utiliser les outils de floutage de l’application Signal [6] afin de préserver l’identité des personnes qui apparaissent sur vos photos.

Pendant la manifestation :

  Pour communiquer avec vos collègues avant et pendant la manifestation, nous vous recommandons d’utiliser des applications assurant un chiffrement de bout en bout, comme Signal ou Wire. Ce guide peut vous aider à choisir la bonne plateforme pour vos discussions de groupe et vos visioconférences [7].

  Si vous avez un iPhone, n’oubliez pas qu’il existe une fonction « Appel d’urgence » dans iOS (apprenez à l’utiliser ici) et que vous pouvez également verrouiller le téléphone et désactiver le déverrouillage biométrique en appuyant cinq fois sur le bouton d’allumage du téléphone.

  Les autorités peuvent également utiliser des équipements tactiques, comme de fausses antennes-relais, ou demander aux opérateurs téléphoniques de leur fournir des données, dans le but d’identifier les manifestant·e·s. Lorsque vous ne passez pas d’appels téléphoniques ou que vous n’avez pas besoin d’accéder à Internet, il peut être utile de mettre votre téléphone en mode avion afin d’empêcher les transmissions et de minimiser le suivi. Réduire au maximum l’activité qui n’est pas indispensable permet également d’économiser votre batterie.

Ramy Raoof est expert en technologie tactique au Security Lab d’Amnesty Tech.

Toutes les infos
Toutes les actions

Justice pour George Floyd !

Signez notre pétition pour demander au gouverneur du Minnesota que justice soit faite pour George Floyd, afro-américain victime de violences policières