Beaux-arts et droits humains : un parcours aux Musées Royaux des Beaux Arts

En marge des 70 ans de la Déclaration universelle des droits de l’homme, les Musées royaux des Beaux-Arts de Belgique (MRBAB) et les sections belges d’Amnesty International se sont associés pour développer un parcours d’éducation aux droits humains au cœur des collections des Musées.

Le projet

Basé sur des dialogues entre des experts dans le domaine de l’art et d’autres en droits humains, le parcours est présenté sous la forme d’une dizaine de capsules vidéo. Françoise Tulkens, ancienne juge à la Cour européenne des droits de l’homme, et Anthony Spiegeler, historien de l’art, parlent par exemple de la justice ; Anne-Marie Impe, journaliste, et Jean-Philippe Theyskens, historien de l’art et guide-conférencier, dialoguent au sujet des droits des femmes, Ellen De Smet, professeure de droit de la migration à l’Université de Gand, et Isabelle Vermote, historienne de l’art, s’entretiennent à propos des migrations, etc.

« Ce parcours des droits humains propose de découvrir des grands thèmes liés aux droits humains à travers des œuvres issues des collections des Musées royaux des Beaux-Arts de Belgique allant du XVème au XXIème siècle, comme "La justice de l’empereur Otton" de Dirk Bouts ou "Les migrants" d’Eugène Laermans, explique Michel Draguet, directeur général des Musées royaux des beaux-arts de Belgique. Chaque thème se réfère à un ou plusieurs articles de la Déclaration des droits de l’homme de 1948 qu’il nous a paru crucial de pouvoir valoriser en cette année d’anniversaire  ».

Aspects pratiques

Le billet d’entrée aux expositions permanentes vous permet d’avoir accès aux oeuvres choisies pour le parcours des droits humains et qui disposeront d’un QR code situé au niveau de leur légende. Il suffira de le scanner et une vidéo se mettra en route. ATTENTION, pour l’instant seulement deux oeuvres disposent de ce QR Code : Bodybuilders de David Altmejd et Les émigrants de Eugène Laermans

Le parcours fera par ailleurs l’objet de visites guidées à destination de divers publics : groupes scolaires, groupes culturels, publics spécifiques…
Ces visites guidées seront proposées dès septembre 2019 par le service de Médiation culturelle des MRBAB, qui a activement contribué à la réalisation de ce projet unique.

Belgique : Nouvelle famille détenue... inadmissible !

Les associations déplorent que la Belgique continue d’enfermer des enfants pour des raisons liées à la migration. Montrez votre indignation, signez la pétition