Le 25 mars 2015, une coalition internationale...

Le 25 mars 2015, une coalition internationale menée par l’Arabie saoudite lançait des frappes aériennes contre les Houthis - groupe armé du Yémen, déclenchant un conflit armé de grande ampleur. Six mois plus tard, le conflit s’est étendu et les combats touchent la quasi-totalité du pays. Les civils sont piégés entre les deux camps. Des centaines d’entre eux ont été tués ou blessés, et la crise humanitaire ne cesse de s’aggraver. Amnesty International n’a cessé de dénoncer les atteintes aux droits humains et les crimes de guerre qui y sont perpétrés, causant des souffrances insupportables à la population.

C’est cette tragédie qu’illustrent les photographies de Guillaume Binet, de l’agence MYOP, qui s’est rendu à deux reprises au Yémen, notamment soutenu par Médecins Sans Frontières.

Sur place, des chercheurs d’Amnesty International ont investigué sur les attaques des forces de la coalition et les bombardements des écoles et des hôpitaux dont ils se sont notamment rendus coupables, au mépris des principes les plus élémentaires du droit international humanitaire, mais aussi sur les affrontements entre groupes rivaux. Bien que les États concernés demeurent sourds à nos revendications, Amnesty International continue à demander aux pays qui fournissent des armes aux belligérants de suspendre les transferts de matériel militaire qui serait susceptible d’être utilisé pour commettre des crimes de guerre.

25 photos 20 x 30 cm

Cette exposition est disponible gratuitement

Marathon 2017 : SIGNEZ POUR LES DÉFENSEURS DES DROITS HUMAINS

Cette année, les 10 individus en danger du Marathon des lettres sont des défenseurs des droits humains. Ils ont tous besoin de votre aide. Nous vous proposons de signer pour eux, en un seul clic.