HOMOSEXUALITE ET DISCRIMINATIONS

20 mai 2013

Vendredi, vous le savez, c’était la journée mondiale contre l’homophobie, l’occasion de faire le point sur les discriminations liées à l’homosexualité.

En 2012, le Centre pour l’égalité des chances a ouvert 82 dossiers relatifs à de possibles cas de discriminations liées à l’orientation sexuelle. Un nombre peu élevé et relativement constant qui ne représente que la partie émergée de l’iceberg, selon le directeur adjoint du Centre, Edouard Delruelle. Bon nombre de victimes, en effet, ne signalent pas les faits subis. C’est dû à plusieurs facteurs : la peur de la victimisation, la honte, ou encore une relative méconnaissance des droits des homosexuels.

L’ Agence des droits fondamentaux de l’Union européenne (FRA) fait le même constat. Elle vient de publier les résultats d’une enquête de grande envergure menée l’an passé dans 28 pays (les 27 Etats membres et la Croatie). 93.079 LGBT (lesbiennes, gays, bisexuels et transgenres) ont été interrogés. 47% d’entre eux ont été discriminés ou harcelés à cause de leur orientation sexuelle et 26% ont été victimes d’agressions ou de menaces de violence au cours des cinq dernières années. Pourtant, l’an passé, moins d’une personne sur cinq a signalé ces faits à la police. 5 personnes interrogées sur 10 déclarent que cela ne changera rien, 4 sur 10 minimisent les faits, 3 sur 10 craignent une réaction homophobe, 4 sur 10 ne veulent pas révéler leur orientation sexuelle, 25% ont peur des représailles et 19% disent que cela a eu lieu dans la sphère privée. Conclusion du directeur de l’Agence, Morten Kjaerum : « Nous devons mener une action à l’échelle de l’UE pour faire tomber les barrières, éliminer la haine et créer une société dans laquelle chacun puisse jouir pleinement de ses droits, quelle que soit son orientation sexuelle ou son identité de genre. »

Le Centre pour l’égalité des chances lance pour sa part une campagne de sensibilisation, histoire d’encourager les victimes et les témoins à se manifester. Vous trouverez également sur son site un court-métrage réalisé par Sergio Ghizzardi qui aborde avec beaucoup de sensibilité certains moments clés de la vie de six homosexuels, hommes et femmes. Son titre : « Love is love ».

Pour en savoir plus :

http://fra.europa.eu/fr

www.signale-le.be

www.diversite.be

Marathon 2017 : SIGNEZ POUR LES DÉFENSEURS DES DROITS HUMAINS

Cette année, les 10 individus en danger du Marathon des lettres sont des défenseurs des droits humains. Ils ont tous besoin de votre aide. Nous vous proposons de signer pour eux, en un seul clic.