JE SAIS POURQUOI J’IRAI VOTER LE 14 OCTOBRE, ET VOUS ?

C’est le titre d’une campagne que vient de lancer la CNAPD (Coordination nationale d’action pour la paix et la démocratie).

But de cette campagne : inciter les étrangers à aller voter. C’est en 2004, en effet, que la loi a accordé aux ressortissants des pays non-membres de l’Union européenne le droit de voter aux élections communales, pour autant qu’ils résident légalement en Belgique depuis plus de cinq ans sans interruption, et c’est en 2006 qu’ils ont pu exercer ce droit pour la première fois. Plus de 850.000 personnes étaient alors concernées, 20% d’entre elles seulement avaient voté. Pour la CNAPD, c’était dû à la fois à un manque d’information et à la lourdeur des démarches à effectuer. Pour pouvoir voter, les étrangers doivent en effet s’inscrire sur la liste des électeurs de leur commune (date limite pour les prochaines élections : le 31 juillet 2012). Elles doivent également s’engager par écrit à respecter la constitution et les lois belges, ainsi que la convention de sauvegarde des droits de l’homme et des libertés. 

La campagne vise à rappeler les modalités administratives, mais elle insiste surtout sur l’importance du droit de vote dans un pays démocratique. Outre des affiches, la CNAPD a réalisé une vidéo intitulée « J’irai voter dimanche » dans laquelle dix témoins de nationalités différentes évoquent chacun un domaine qui relève de la compétence des communes : la petite enfance, le logement, les services sociaux, les personnes âgées, les centres sportifs, les maisons de jeunes, les centres culturels, l’enseignement, etc. 

On peut voir cette vidéo sur le site www.cnapd.be. Elle a le mérite de montrer à quel point le pouvoir communal est proche des gens, même si l’on peut lui reprocher une ou deux imprécisions mineures. Elle intéressera à coup sûr les Belges de souche également !

Permalink

| Leave a comment »

Marathon 2017 : SIGNEZ POUR LES DÉFENSEURS DES DROITS HUMAINS

Cette année, les 10 individus en danger du Marathon des lettres sont des défenseurs des droits humains. Ils ont tous besoin de votre aide. Nous vous proposons de signer pour eux, en un seul clic.