LE STRESS ET LA VIOLENCE AU TRAVAIL : UNE REALITE

le 3 septembre 2012

Saviez-vous que 3 travailleurs sur 10 travaillent souvent ou toujours dans le stress, des hommes comme des femmes, des jeunes comme des vieux, quel que soit leur métier et leur position hiérarchique ? Saviez-vous que 10% des travailleurs sont victimes d’intimidation ou de harcèlement moral et que 3% subissent des violences physiques ? C’est ce montre une enquête réalisée en 2010 et je vous avoue que ces chiffres m’interpellent. Ils prouvent en tout cas que le problème prend de l’ampleur. D’où l’intérêt d’une campagne lancée aujourd’hui par le SPF Emploi et qui vise à mieux se prémunir contre ces agressions qui empoisonnent la vie de celui qui les subit et celle de son entourage. Une campagne de sensibilisation du grand public et des médecins, par le biais de spots télévisés, d’affiches, de brochures et d’un site internet sur lequel vous trouverez notamment un test qui vous aidera à faire le point sur votre situation.

Que faire si vous êtes parmi les victimes ? Un seul mot d’ordre : en parler. Plusieurs personnes peuvent en effet vous aider dans votre entreprise, que ce soit la personne de confiance s’il y en a une, le conseiller en prévention, le médecin du travail ou les syndicats. Et si l’on n’arrive pas à résoudre votre problème en interne, vous pouvez alerter l’inspection du travail ou faire appel à votre médecin traitant.

En Belgique, le nombre de demandes d’interventions informelles pour remédier à une situation difficile est en moyenne 6 à 7 fois supérieur au nombre des plaintes formelles. Une procédure informelle est en effet plus efficace que la procédure formelle.

 

Et sur le plan légal ?

Depuis 2007, la loi précise notamment que l’employeur ne doit pas se contenter de prêter attention aux comportements inappropriés, mais qu’il doit aussi développer des actions de prévention à l’égard de toutes les circonstances de travail pouvant entraîner une charge psychosociale, comme le stress, les conflits graves... Avant même que des incidents ne se produisent, il doit procéder, avec l’aide du conseiller en prévention, à une analyse des risques identifiant, entre autres, les facteurs influençant l’apparition de situations occasionnant une charge psychosociale et prendre les mesures de prévention primaires, secondaires et tertiaires nécessaires au niveau de l’organisation, du groupe ou de l’individu.

Deux définitions :

Violence au travail : toute situation de fait où une personne est menacée ou agressée psychiquement ou physiquement lors de l’exécution du travail.

Harcèlement moral au travail : plusieurs conduites abusives qui se produisent pendant un certain temps et qui ont pour objet ou pour effet de porter atteinte à la personnalité, la dignité ou l’intégrité physique ou psychique de la personne, lors de l’exécution du travail, de mettre en péril son emploi ou de créer un environnement intimidant, hostile, dégradant, humiliant ou offensant.

Une adresse internet : ww.sesentirbienautravail.be

Permalink

| Leave a comment »

Les Rohingyas persécutés et privés d’aide humanitaire

Au Myanmar, les forces de sécurité mènent une campagne violente et sans pitié contre les Rohingyas. Il faut agir pour que cela cesse