LES PERSONNES HANDICAPEES ET LEURS DROITS

8 juillet 2012

Fin 2006, la Belgique ratifiait la Convention de l’ONU relative aux droits des personnes handicapées et s’engageait donc vis-à-vis d’elles à garantir leurs droits, à les prendre en compte dans toutes les politiques et programmes, à éliminer toute forme de discrimination à leur égard et à mettre en place toutes les mesures et aménagements nécessaires pour qu’elles soient sur pied d’égalité avec les autres personnes, en matière d’accessibilité notamment. Aujourd’hui, malgré les progrès réalisés, il reste beaucoup à faire. Plusieurs associations insistent régulièrement sur les embûches que rencontrent les personnes à mobilité réduite, par exemple. Dans son dernier rapport, le Centre pour l’égalité des chances et la lutte contre le racisme relève que le nombre de signalements de discrimination fondée sur le handicap est en hausse constante. Un exemple édifiant qui en a indigné plus d’un, le parc Plopsaland qui interdit désormais une vingtaine d’attractions aux handicapés, pour des raisons de sécurité, affirme la direction. Sécurité ou discrimination ? Le Centre a reçu une nonantaine de signalements à ce sujet. Il a par ailleurs mené avec le groupe Plopsa des concertations qu’il juge positives.

Dans un tout autre registre, on soulignera le travail de l’association AMT-Concept (accès et mobilité pour tous). Elle vient de publier la quatrième édition de « Bruxelles pour tous », un guide touristique pour les personnes à mobilité réduite qui donne les premiers renseignements nécessaires sur l’accessibilité des hôtels, restaurants, espaces commerciaux, centres sportifs, etc. Saviez-vous qu’à Bruxelles, 10% des restaurants seulement sont accessibles en fauteuil roulant et qu’il n’y a qu’un tiers des stations de métro qui sont équipées d’ascenseurs ? C’est peu, beaucoup trop peu.

Trop peu nombreux également, les festivals accessibles aux personnes handicapées en Fédération Wallonie-Bruxelles. En 2011, l’Asbl Access-I a fait un état des lieux des dispositifs prévus par dix festivals. Elle a ensuite rédigé un cahier des charges portant sur les aménagements à prévoir pour que les personnes en chaise roulante, malvoyantes, malentendantes, etc., puissent être de la fête. Chaque catégorie est identifiée par un pictogramme vert, si le site est accessible en autonomie, ou orange, si un coup de main ponctuel est nécessaire. Cette année, six festivals disposent du label Access-I : les Ardentes, Esperanzah, les Francofolies, laSemo, WEAD festival et Solidaris Day. On notera qu’aucun festival bruxellois n’a été labellisé.

Et les transports aériens ? Il y a moins d’un mois, la Commission européenne dénonçait les brimades infligées par certaines compagnies aériennes aux personnes à mobilité réduite et leur demandait de se montrer plus attentives à leurs besoins. Pas facile, en effet, de voyager en avion quand on se déplace en chaise roulant. Il arrive que le fauteuil soit considéré comme bagage supplémentaire et donc payant. Dans le pire des cas, et cela arrive parfois, les handicapés ne peuvent embarquer que s’ils sont accompagnés. La Commission a publié un document récapitulatif des droits des passagers et des formalités nécessaires. Elle rappelle également qu’un transporteur aérien ne peut refuser l’embarquement d’une personne handicapée que pour des raisons de sécurité dûment justifiées.

Tout cela se passe aujourd’hui , alors que la convention relative aux droits des personnes handicapées a été signée par 153 pays et ratifiée par 116 d’entre eux. Il en faudra du temps pour que ceux qui sont différents disposent des mêmes droits que les autres !

SITES INTERESSANTS :

www.bruxellespourtous.be

www.access-i.be (il est encore sommaire, mais il devrait s’étoffer !)

Le texte de la Convention relative aux droits des personnes handicapées figure notamment sur le site de l’Agence wallonne pour l’intégration des personnes handicapées : www.awiph.be

Permalink

| Leave a comment »

Un professeur de la VUB condamné à mort

Le Dr Ahmadreza Djalali, un citoyen iranien résidant en Suède et professeur invité à la VUB en Belgique, a été condamné à mort : demandez sa libération, signez la pétition !