UNE ERREUR DE CASTING !

 

3 février 2013

 

« C’est une erreur de casting  ! », voilà comment le président de la Ligue des droits de l’homme, Alexis Deswaef, a qualifié l’attribution du portefeuille de la justice à Annemie Turtelboom lors d’une conférence de presse visant à dénoncer le projet de réforme de l’aide juridique. Et de regretter la propension de la ministre à « ne pas tenir compte de l’avis des spécialistes et des gens concernés ». En cause : une note remise dernièrement au Conseil des ministres restreint dans laquelle Annemie Turtelboom envisage notamment l’instauration d’un ticket modérateur, la suppression du droit à l’aide juridique pour les petits litiges et un système d’abonnement : en clair, seuls certains avocats seraient habilités à défendre les pro deo. « Le contrôle sur un nombre limité d’avocats est intéressant aussi bien d’un point de vue politique que pratique », affirme la ministre. « Son intention est-elle d’inclure uniquement des avocats dociles dans le système ?  », se demandent ses détracteurs qui rappellent également que les avocats doivent pouvoir défendre leurs clients en toute indépendance, que les justiciables doivent pouvoir choisir leur conseil librement et que, par conséquent, tout avocat doit pouvoir participer au système de l’aide juridique et être payé correctement pour ces prestations. Certes, la note doit encore être discutée mais, telle quelle, elle suscite déjà bien des remous. Des avocats francophones et flamands sont montés au créneau, de même que des syndicalistes et de nombreuses personnalités d’horizons divers. Leur réaction est unanime : ils disent « non au projet de la ministre Turtelboom, halte au démantèlement du droit à l’aide juridique. » Et de rappeler que les économies qui sous-tendent cette réforme ne viseraient que les plus défavorisés : les mineurs, les étrangers et les personnes soupçonnées d’avoir commis un fait punissable, soit ceux qui ont le moins de possibilités de s’opposer au projet. Ils estiment qu’en temps de crise et de paupérisation grandissante, le système de l’aide juridique devrait être renforcé plutôt que démantelé. On ne peut qu’abonder dans leur sens.

Permalink

| Leave a comment »

Marathon 2017 : SIGNEZ POUR LES DÉFENSEURS DES DROITS HUMAINS

Cette année, les 10 individus en danger du Marathon des lettres sont des défenseurs des droits humains. Ils ont tous besoin de votre aide. Nous vous proposons de signer pour eux, en un seul clic.