« Grâce à votre soutien, Mahmoud devient plus fort »

Tarek Tito, le frère de Mahmoud Hussein, détenu depuis plus de deux ans pour avoir porté un T-shirt contre la torture, nous a fait parvenir ce message :

« Bonjour à tous,

Je voudrais vous remercier pour tout le soutien que vous apportez à mon frère, Mahmoud Mohamed, détenu à cause de son T-shirt anti-torture. Je tiens également à exprimer ma gratitude pour votre travail à travers le monde qui soutient les droits et la liberté dans le but de parvenir à la paix et la justice.
Grâce à votre soutien, Mahmoud devient plus fort, et à travers vous, nous rêvons toujours d’une nation sans torture.
Je me réjouis de vos actions et de votre soutien envers Mahmoud.

Meilleures salutations,

Tarek Tito »

Mahmoud Hussein est un étudiant de 20 ans, qui a déjà passé plus 2 ans en détention provisoire en Égypte, après avoir été arrêté parce qu’il portait un T-shirt avec le logo « Action en faveur d’une nation sans torture ». La loi égyptienne prévoit qu’une personne peut être maintenue en détention provisoire pendant deux ans maximum si elle est accusée d’une infraction passible de la réclusion à perpétuité ou de la peine de mort. Il aurait dû être libéré le 26 janvier. Mahmoud Hussein est notamment accusé d’infractions qui emportent la réclusion à perpétuité, mais qui s’appuient uniquement sur des « aveux » enregistrés en vidéo, qui lui ont été extorqués sous la torture après son arrestation le 25 janvier 2014.

Le maintien en détention de Mahmoud Hussein sans inculpation ni jugement depuis plus de deux ans est un exemple, parmi de nombreux autres, des tactiques répressives auxquelles l’Égypte recourt dans le but d’écraser la dissidence.

Le 26 janvier 2016, nous nous sommes rendus à l’ambassade égyptienne à Bruxelles afin de remettre 15 000 signatures demandant la libération de Mahmoud Hussein. Une bonne partie des signatures avaient été récoltées dans les écoles depuis la rentrée de 2015. Nous avons pu rencontrer une personne de l’ambassade qui a récupéré les signatures et nous a promis de transmettre l’information au gouvernement égyptien.

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Actions liées

Les Rohingyas persécutés et privés d’aide humanitaire

Au Myanmar, les forces de sécurité mènent une campagne violente et sans pitié contre les Rohingyas. Il faut agir pour que cela cesse