Libération d’Yves et Fred : « Chaque lettre nous a rendus plus forts » Par Fred et Yves, militants congolais

Les militants congolais Fred Bauma et Yves Makwambala ont été remis en liberté la semaine dernière – un nouveau succès pour la campagne d’envoi de lettres d’Amnesty International Écrire pour les droits.

Un immense merci aux 170 000 d’entre vous qui se sont mobilisés pour Fred et Yves en demandant leur libération. Votre solidarité et votre engagement militant ont permis d’entretenir l’espoir des nombreux jeunes militants de Lutte pour le changement (LUCHA), l’organisation dont Fred et Yves sont membres.

LUCHA, qui a été distinguée cette année par le prix Ambassador of Conscience d’Amnesty International, a joué un rôle actif dans l’obtention de la libération des deux hommes, ayant rencontré le président de la République démocratique du Congo Joseph Kabila quelques jours seulement avant que les deux militants ne soient remis en liberté.

« Je suis heureux d’être enfin libre après plus de 17 mois d’emprisonnement », a déclaré Fred. « Je remercie Amnesty International et tous ceux qui se sont battus d’une manière ou d’une autre pour ma libération. Je suis impatient de voir ma famille et mes amis pour continuer la lutte pour la démocratie et la liberté dans mon pays. »

Bien que les deux militants aient été libérés, ils sont toujours inculpés, et ils risquent toujours la peine de mort. Notre travail n’est donc pas terminé. Nous continuerons de faire pression sur les autorités pour que les poursuites soient abandonnées et que Fred et Yves puissent réellement retrouver leur liberté. En attendant, les deux hommes sont très heureux d’être sortis de prison.

« Le fait de savoir qu’il existe des gens et des organisations comme Amnesty International qui défendent une justice équitable et se battent pour le respect des droits humains nous a donné du courage », a déclaré Yves. « Chaque lettre, chaque visite, chaque mot nous a rendus plus forts et a renforcé notre détermination à mener cette longue mais juste bataille pour la liberté et la démocratie. Merci encore. »

Fred et Yves sont les derniers exemples en date de la réussite de l’édition 2015 de la campagne Écrire pour les droits d’Amnesty International. Cela prouve que vos lettres changent réellement des vies. À ce jour, cinq personnes, dont Fred et Yves, ont été remises en liberté grâce à l’engagement de celles et ceux qui ont participé à la campagne d’envoi de lettres de 2015. Tenez-vous prêt-e, l’édition 2016 d’Écrire pour les droits débutera en décembre.

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Actions liées

Stop à la cruauté des USA envers celles et ceux qui ont besoin de protection

Détenir et traumatiser inutilement des personnes qui sont venues demander une protection devant des persécutions ou un danger de mort est cruel. Demandez à Donald Trump de respecter les lois internationales en matière de demande d’asile : signez la pétition !