Les droits humains révélés

La pellicule qui sauve Ouvrir les yeux, c’est déjà agir

Les choses sont connues par tout le monde.
Des violations massives des droits humains se déroulent en Russie.

L’Arabie Saoudite est un royaume qui imprime en négatif les obligations en matière de droits humains de tout pays membre des Nations unies, décapitant à tour de bras de jeunes baby-sitters sri-lankaises. Et qui finance les porte-paroles souvent violents de sa conception particulière de l’islam, à travers le monde entier.

Israël se moque comme d’une pomme du Conseil des droits de l’homme des Nations unies.

Shell s’en sort encore une fois, laissant les agriculteurs Ogoni au Nigeria patauger dans son pétrole.

L’Iran jette en prison les journalistes qui collaborent avec la BBC.

Bachar fait la une des journaux people : il va être papa dans quelques mois (tant pis pour les enfants qui meurent sous les bombes de son artillerie).

J’ai pris là quelques exemples d’informations récentes, que tout un chacun a pu lire dans nos médias. Mais bien des « tragédies invisibles » se déroulent en même temps dans beaucoup d’autres endroits sur la planète (Soudan, Somalie, Mexique,… pour n’en citer que quelques-uns).
C’est la raison pour laquelle nous avons besoin de ces photographes qui, souvent au risque de leur vie, savent mettre leur talent au service de votre information.

L’exposition « Devoir de Regard » que vous allez découvrir bientôt, y compris dans votre ville, est aussi un hommage à ces artistes. Souvent, ils (et elles) servent mieux la cause des droits humains que de longs rapports.

Car « ouvrir les yeux, c’est déjà agir ». J’espère vous retrouver tout au long de cette campagne !

Philippe Hensmans

JPEG - 516.8 ko
Devoir de regard, l’annonce

Marathon 2017 : SIGNEZ POUR LES DÉFENSEURS DES DROITS HUMAINS

Cette année, les 10 individus en danger du Marathon des lettres sont des défenseurs des droits humains. Ils ont tous besoin de votre aide. Nous vous proposons de signer pour eux, en un seul clic.