Précisions sur la campagne contre la torture

Dans le cadre de sa campagne de sensibilisation contre la torture, la section belge francophone d’Amnesty International a souhaité frapper fort pour interpeller le public sur le caractère inacceptable et même inefficace de la torture ; plus de 36% des personnes interrogées dans une récent sondage pensent en effet que le recours à la torture peut être justifié dans certains cas.

Pour influencer l’opinion publique sur l’emploi de la torture, l’organisation a utilisé des images de personnalités connues du plus grand nombre les présentant le visage tuméfié sur des affiches et leur faisant tenir des propos incohérents. C’est ainsi que Karl Lagerfeld affirmait que « Le sommet de l’élégance, c’est la chemise hawaïenne et les tongs », ; Iggy Pop que « L’avenir du rock’n’roll c’est Justin Bieber » et le Dalai Lama que « Un homme qui n’a pas de Rolex à 50 ans a raté sa vie ». Les propos tenus par ces trois personnalités ne représentent pas leur opinion mais font partie du procédé créatif basé sur l’ironie.

Le succès remporté par cette campagne sur les réseaux sociaux et dans les médias a été immédiat. Cependant, si Amnesty International a agi en toute bonne foi, l’organisation souhaite s’excuser auprès de ces trois personnalités pour avoir utilisé leur image sans les avoir consultées au préalable. Cette phase de la campagne étant à présent terminée, les images ont été retirées des sites d’Amnesty.