Interview de Rebyia Kadeer

Rebiya Kadeer, célèbre femme d’affaires ouïghoure de la province du Xinjiang (nord-ouest de la Chine) n’aurait jamais dû être emprisonnée. En 2000, elle a été arrêtée, jugée et condamnée à huit ans de prison pour avoir « dévoilé des secrets d’État » en envoyant des coupures de journaux à son mari aux États-Unis. Libérée depuis, vous pouvez voir ci-dessous une interview réalisée en anglais lors de son passage à Amnesty Australie


En savoir plus sur la province du Xinjiang, cliquez ICI

Nicaragua : signez pour libérer une jeune étudiante belge

Amaya Coppens, une belgo-nicaraguayenne, et d’autres étudiants sont victimes de la répression du gouvernement. Signez la pétition !