Interview de Rebyia Kadeer

Rebiya Kadeer, célèbre femme d’affaires ouïghoure de la province du Xinjiang (nord-ouest de la Chine) n’aurait jamais dû être emprisonnée. En 2000, elle a été arrêtée, jugée et condamnée à huit ans de prison pour avoir « dévoilé des secrets d’État » en envoyant des coupures de journaux à son mari aux États-Unis. Libérée depuis, vous pouvez voir ci-dessous une interview réalisée en anglais lors de son passage à Amnesty Australie


En savoir plus sur la province du Xinjiang, cliquez ICI

Solidarité avec la société civile hongroise

Alors que le gouvernement hongrois affiche tous les jours plus sont mépris pour les droits humains, il est urgent de soutenir les ONG dont Amnesty International Hongrie. Signez la pétition !