L’étrange silence de la première Dame de Syrie

La Première dame de Syrie, Asma al-Assad, s’est longtemps décrite comme une championne des droits des femmes et des enfants dans son pays. En 2008 par exemple, elle a prononcé un discours devant des femmes du monde entier en soulignant l’importance et la nécessité des droits de la personne humaine. En février 2011, peu avant l’apparition des manifestations populaires en Syrie, Asma al-Assad était interviewé par le magazine Vogue dans un portrait polémique. Elle y était décrite comme la « Rose du désert » sans qu’y soit évoqué à un seul moment le dramatique bilan des droits humains dans son pays. Ces dix derniers mois de sanglantes répressions et de féroces brutalités n’ont pas redonné l’usage de la parole à Asma al-Assad qui, étrangement, s’est tue.

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Actions liées

Marathon 2017 : SIGNEZ POUR LES DÉFENSEURS DES DROITS HUMAINS

Cette année, les 10 individus en danger du Marathon des lettres sont des défenseurs des droits humains. Ils ont tous besoin de votre aide. Nous vous proposons de signer pour eux, en un seul clic.